JPMorgan Chase suspend ses dons politiques suite aux émeutes survenues au Capitole

JPMorgan Chase

La plus grande banque américaine JPMorgan Chase a annoncé qu’elle suspendait tous ses dons aux Comités d’action politique d’entreprise (PAC) en faveur des Républicains et Démocrates pour les six prochains mois, suite aux émeutes survenues la semaine dernière au siège du Congrès américain à Washington.

La plus grande banque américaine en termes d’actifs rejoint ainsi d’autres entreprises ayant annoncé en fin de semaine écoulée vouloir apporter des modifications aux dons via les PAC d’entreprise, selon le Wall Street journal.

Certaines grandes entreprises, y compris le groupe d’assurance Blue Cross Blue Shield et le groupe hôtelier Marriott International, ont déclaré qu’ils suspendraient les donations aux élus républicains qui se sont opposés à la victoire du président élu Joe Biden au collège électoral après que des manifestants ont pris d’assaut le Capitole mercredi dernier.

Selon le journal, ces mesures pourraient refléter une accélération des tendances récentes parmi les grandes entreprises pour limiter ou mieux dévoiler les financements politiques.

JPMorgan a pris la décision de suspendre les dons politiques en raison de la crise politique croissante consécutive aux violences au Capitole parallèlement aux crises sanitaires et économiques, a déclaré Peter Scher, chef de la responsabilité d’entreprise au sein de la banque américaine.


Le PAC de JPMorgan a recueilli environ 900.000 dollars pour les candidats fédéraux au cours du cycle 2019-2020, selon des données analysées par le Center for Responsive Politics. Ses donations aux candidats fédéraux ont favorisé les candidats républicains, avec environ 58% contre 42% pour les Démocrates, selon le Centre. La banque a également fait don d’environ 100.000 dollars aux PAC d’associations professionnelles et aux comités du parti.

( Avec MAP )