Kane Ya Makane signe une convention de partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale

Kane Ya Makane
Kane Ya Makane

Kane Ya Makane a célébré ce jeudi 5 décembre ses 10 années d’existence, en présence d’un public nombreux et enthousiaste. L’occasion de découvrir, à travers des regards croisés, l’ensemble des réalisations de l’association qui a choisi l’art comme vecteur pour ré-ouvrir le champ des possibles auprès des élèves d’écoles publiques et de femmes vivant dans le rural.

Plus de 250 invités ont pu découvrir, dès leur arrivée, l’exposition destinée à faire vivre, à chacun et chacune, le parcours offert aux enfants bénéficiaires du projet tanouir pour favoriser respectivement leur épanouissement, leur éveil et leur créativité.

« L’intention, derrière cette exposition, était de révéler l’extraordinaire créativité des enfants, mais aussi de montrer, comment les activités de notre programme artistique, telles que le conte, les arts plastiques, les marionnettes, les bandes dessinées, la célébration de journées mondiales…, ont été utilisées comme support pour travailler sur la transmission de valeurs universelles, la projection, le questionnement, l’épanouissement individuel de l’enfant ainsi que sur les règles d’un vivre ensemble harmonieux. » déclare Séverine Settier, directrice artistique de l’évènement et ancienne responsable pédagogique du projet Tanouir.

La soirée a été marquée par plusieurs moments majeurs. En premier lieu, par l’intervention de M. Belqasmi, Secrétaire Général du Ministère de l’Education Nationale, qui a annoncé la signature d’une convention de partenariat avec l’association Kane Ya Makane. « Ce que nous venons de vivre ce soir avec Kane Ya Mane prouve bien que quand on se mobilise pour accompagner l’école marocaine, on arrive à faire des choses vraiment formidables et exceptionnelles. Ce partenariat va notamment permettre que le travail réalisé, qui a été cristallisé, puisse être réutilisé pour faire un essaimage beaucoup plus important » a déclaré M. Belqasmi.