La 23è session de l’Université Moulay Ali Chérif ouvre ses travaux à Rissani

l'Université Moulay Ali Chérif

Les travaux de la conférence inaugurale de la 23è session de l’Université Moulay Ali Chérif se sont ouverts, vendredi, à Rissani sous le thème “La vie économique et sociale au Maroc sous le Règne de Sa Majesté le Roi Hassan II“.

Intervenant à cette occasion, le ministre de la culture et de la communication, Mohamed Laaraj, a souligné que l’université Moulay Ali Chérif a pris l’habitude, conformément au contenu du message Royal adressé aux participants à la 17è session de cette université, d’examiner les questions liées à la sauvegarde du patrimoine, “sous toutes ses expressions, et celles afférentes à la mise en place des infrastructures culturelles adéquates dans toutes les régions connaissant un déficit en la matière“.

Dans ce contexte, le ministre a mis en relief les efforts de ceux qui ont assis les bases de cette université, et ceux qui ont pris le flambeau, dont le comité scientifique et les comités d’organisation ainsi que les efforts de tous les enseignants-chercheurs et les autorités locales, les élus et les habitants.

Laaraj a en outre, fait remarquer que la région Draa-Tafilalet connait la réalisation de plusieurs projets à caractère culturel, dont des centres culturels à la commune urbaine de Moulay Ali Chérif, à Tinghir, à Rich, à Ouarzazate et un autre à Errachidia comportant un conservatoire de musique et de chorégraphie, un théâtre à Tinejdad, en plus de la réhabilitation de la médiathèque de Ouarzazate et la restauration de cinq sites historiques dans la région.

Le ministère compte aussi créer et équiper en 2019, trois centres culturels de proximité dans les provinces d’Errachidia et de Zagora, a-t-il ajouté.


Par ailleurs, il a relevé l’importance de l’étape historique abordée par cette session, qui a été marquée par l’adoption de politiques publiques “sages”, et la réalisation de plusieurs chantiers notamment ceux relatifs au secteur agricole, la construction de barrages, et l’ouverture de plusieurs chantiers liés aux collectivités territoriales ainsi que ceux se rapportant aux aspects de la vie socio-économique.

→ Lire aussi : Culture : poursuite des efforts afin de couvrir l’ensemble du Royaume en espaces de théâtre

Le wali de la région Draa-Tafilalet et gouverneur de la province d’Errachidia, Mohamed Benribag, a souligné pour sa part, que les conférences de qualité de l’Université Moulay Ali Chérif contribuent grandement à ériger des ponts entre le passé et le présent du Maroc et à faire connaitre aux générations actuelles son histoire glorieux afin d’envisager l’avenir avec optimisme, fierté et espoir.

Il a par ailleurs, mis en relief l’implication des différents intervenants au niveau central et local pour perpétuer cette université dans cette région, berceau de la dynastie Alaouite.


Cette université est devenue un rendez-vous incontournable pour une lecture profonde de notre histoire et des réalisations de nos glorieux Rois Alaouites, qui nous permettra de découvrir et de comprendre que l’exception marocaine trouve son fondement dans l’homogénéité de la nation qui sait comment gérer les temps difficiles et comment s’unir autour de ses constantes nationales“, a-t-il insisté.

Le président de la commune urbaine de Moulay Ali Chérif, Ahmed Alaoui, a fait remarquer de son côté, que cette université met en exergue des pages rayonnantes de notre histoire nationale, relevant que le Conseil municipal œuvre à faire du tourisme culturel un levier du développement dans cette ville.

La cérémonie d’ouverture, qui s’est déroulée en présence du président du Conseil régional, El Habib Choubani, le président du Conseil provincial, El Habib Abou El Hassan, en plus d’autres personnalités, a été marquée par la projection d’un film documentaire réalisé par la Société Nationale de Radiodiffusion et de Télévision (SNRT) sur “le barrage Al Wahda : une gestion efficace des ressources hydriques“.

Laaraj a également inauguré l’exposition de photos historiques sur le règne de Sa Majesté le Roi Hassan II préparée par le département de la communication et a effectué une visite au Centre d’Etudes et de Recherches Alaouites (CERA) comportant une galerie des Arts, une salle polyvalente, un espace pour les conférences, une salle de lecture et une médiathèque ainsi que des salles dédiées aux ateliers.


Organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI par le ministère de la culture et de la communication-département de la culture, cette manifestation comporte plusieurs activités, dont des conférences animées par des chercheurs et historiographes marocains, la projection d’un film documentaire, une exposition de photos de Feu Sa Majesté le Roi Hassan II, et une exposition de tableaux sur les “Aspects de la vie sociale des habitants de Tafilalet“.