ban600

La 28è édition du Rallye Aïcha des Gazelles s’achève à Essaouira dans une ambiance festive

La 28è édition du Rallye Aïcha des Gazelles s’achève à Essaouira dans une ambiance festive

La 28è édition du Rallye Aïcha des Gazelles a pris fin samedi sur la plage d’Essaouira, après une entrée symbolique et en fanfare dans la cité des Alizés, ultime étape de cette compétition.

Cette compétition qui a démarré le 17 mars courant depuis la ville française de Nice, a connu la participation de plus de 300 femmes (20 à plus de 60 ans) issues de quelque 16 pays, qui ont parcouru un long circuit de quelque 1.300 km à travers le Maroc, réparti en 6 étapes de course effrénée, mais aussi d’émotions, de motivation, de partage et de challenges.

Ainsi, un défilé de véhicules (4/4, Quads/SVS) a parcouru la plage d’Essaouira sous les applaudissements ininterrompus d’un grand public de différents âges, venu nombreux saluer et applaudir "des Gazelles", combien si heureuses et fières d’avoir, à la fois, achevé cette belle aventure humaine dans de meilleures conditions, et fait montre de ténacité et d’un esprit combatif pour transcender toutes les difficultés rencontrées.

Par la suite, les différentes participantes ont été chaleureusement accueillies, le temps d’une cérémonie grandiose de remises des prix et trophées, pour célébrer avec les officiels, les organisateurs, les invitées et les supporters des différents équipages, ce grand exploit, celui de pouvoir boucler la boucle de cette nouvelle édition.

Dans une allocution de circonstance, Mme Lamia Boutaleb, secrétaire d’Etat chargée du tourisme, a félicité l’ensemble des équipages ayant pris part à cette manifestation d’envergure, qui se veut l’occasion de découvrir le Maroc dans toute sa splendeur, son authenticité, sa simplicité et son hospitalité.

>>Lire aussi: 28-ème Rallye Aïcha des gazelles: Plus de 300 femmes réunies pour relever des défis dans le désert marocain

Mme Boutaleb s’est dite également très fière et honorée de voir ce Rallye prendre fin dans cette belle cité des Alizés, une ville qui recèle d’énormes potentialités, notamment sa médina déclarée patrimoine mondial de l’UNESCO, ses sites splendides, ses monuments chargés d’histoire, sa culture diversifiée et son esprit d’ouverture et de partage.

"Le Rallye Aïcha des Gazelle qui a soufflé cette année sa 28è bougie, a toujours servi de véritable vitrine pour le Maroc et pour ses régions du Sud", a-t-elle dit, souhaitant plein succès pour les prochaines éditions de cette manifestation.

De son côté, le gouverneur de la province d’Essaouira, M. Jamal Makhtatar, s’est dit honoré de l’excellente organisation de cet événement qui permet, à chaque fois, "un renouvellement d’émotions, de joie et de plaisir" dans la ville d’Essaouira.

"Le Rallye Aïcha des Gazelles s’est érigé en un événement structurant pour Essaouira et sa région et figure désormais, sur l’agenda des événements phares de la ville", a rappelé le gouverneur, réitérant l’engagement des autorités provinciales à œuvrer de concert avec les organisateurs en vue d’ériger la ville d’Essaouira, de manière définitive et officielle, comme étape ultime de ce Rallye pour les éditions à venir.

La directrice générale et fondatrice du Rallye Aïcha des Gazelles, Mme Dominique Serra, a rappelé, quant à elle, que cette compétition tout en balayant préjugés et clichés, n’a jamais cessé de grandir, de se construire et d’évoluer avec le temps autour de ses valeurs fondatrices à savoir : le courage, le dépassement de soi, la loyauté, l’entraide et l’engagement environnemental et solidaire.

>>Lire aussi: Rallye du corps diplomatique: l’ambassadeur de Hongrie et son épouse remportent la 14è édition

Et de poursuivre que depuis sa création, le Rallye a conquis une légitimité méritée auprès du grand public, des populations au Maroc et de ses participantes, rappelant que la force de cet événement est l’anticipation, et l’innovation en matière de respect de l’environnement.

"Sans tout cela, le rallye Aïcha des Gazelles du Maroc ne serait qu’une parenthèse. Or, pour moi comme pour l’ensemble des acteurs de l’évènement, il nous ramène tous à cette notion d’humanité essentielle, il constitue l’aventure d’une vie. Une aventure qui, souvent, leur donne envie de changer de vie et celle de ceux qui les entourent", a-t-elle dit.

Par la suite, des prix et des trophées ont été remis aux différents équipages gagnants dans les catégories : "SVS, Quads, et Motos", "4/4", "E-Gazelles" (innovation de cette édition), et "Crossovers et Crossovers électriques".

Le Rallye Aïcha des Gazelles, rappelle-t-on, réunit chaque année des équipages féminins venus du monde entier pour s’affronter lors d’une course d’orientation à travers les plus beaux paysages du Maroc. Ce rallye 100% féminin met en avant, non pas la rapidité et la puissance des véhicules, mais la dextérité des équipes à se repérer dans un environnement inconnu, sans GPS, et uniquement en hors-piste.

Un challenge où les valeurs de tolérance et de persévérance sont les maîtres mots, où la solidarité est au cœur des préoccupations de l’association "Cœur de Gazelles", et où l’environnement n’est pas souillé par le passage des véhicules mais bel et bien respecté.

Il s'agit d'un rallye unique et inégalé basé sur la navigation hors-piste, sans GPS, ni applications smartphone, mais uniquement avec des cartes, une boussole et une règle c'est-à-dire un Rallye qui repose sur la navigation à l’ancienne.

Une catégorie à part entière de véhicules électriques a fait son entrée pour la première fois dans le rallye. En plus de maîtriser l'orientation, cette catégorie (E-Gazelles) requiert des aptitudes à l'éco-conduite puisque les concernées doivent gérer l'autonomie sur chaque étape d'un parcours spécifique hors dunes. Elle s’inscrit logiquement dans la démarche environnementale du rallye : le seul au monde à être certifié ISO 14001.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :