ban600

La 3ème phase de l’INDH est conçue selon une nouvelle approche inspirée des Hautes orientations royales

La 3ème phase de l’INDH est conçue selon une nouvelle approche inspirée des Hautes orientations royales

La troisième phase de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), dont la cérémonie de lancement a été présidée mercredi par SM le Roi Mohammed VI, a été conçue selon une nouvelle approche inspirée des Hautes orientations royales, a indiqué le wali, chargé de la coordination nationale de l'INDH, Mohamed Dardouri.

Dans une déclaration à la presse à l'occasion de la cérémonie de lancement de la 3ème phase de l'INDH (2019-2023), Dardouri a souligné que cette phase repose sur une nouvelle approche inspirée des Hautes orientations royales, notamment le discours adressé à la Nation à l'occasion du 19ème anniversaire de l'accession du Souverain au Trône de Ses glorieux ancêtres, et des défis sociaux auxquels fait face la société marocaine.

Cette phase, qui vise à garantir la dignité et à donner espoir, repose sur quatre programmes. Le premier porte sur la réduction du déficit en termes d’infrastructures et de services de base dans les zones sous équipées, le deuxième concerne l’accompagnement des personnes en situation de précarité à travers la prise en charge et la réintégration sociale des personnes vulnérables, le troisième s'assigne comme objectif l’amélioration du revenu et de l’intégration économique des jeunes à travers une approche territoriale fondée sur l'accompagnement de proximité et la valorisation des potentialités et des richesses locales, alors que le quatrième porte sur le soutien du développement humain en faveur des générations montantes à travers l'investissement dans le capital humain, a expliqué Dardouri.

→ Lire aussi : La 3ème phase de l’INDH vise essentiellement à consacrer les valeurs de justice sociale et de dignité

Si les deux premières phases de l'INDH ont accordé un intérêt particulier à la lutte contre la pauvreté dans le milieu rural, la lutte contre l'exclusion sociale dans le milieu urbain, la lutte contre la précarité, la réhabilitation territoriale et le renforcement des infrastructures et des services de base, la troisième phase de l'Initiative se focalisera sur la consolidation de ces acquis et la réorientation de ses programmes pour la promotion du capital humain, le soutien des catégories dans une situation difficile et le lancement d'une nouvelle génération d'initiatives génératrices de revenus et d'emplois.

Dans ce cadre, Dardouri a souligné que la gouvernance des programmes de la 3ème phase de l'INDH sera basée sur une approche participative, progressive et globale incluant la population, les élus, les associations et l'Administration, une gouvernance territoriale, la convergence des projets et initiatives publics, l'amélioration du suivi et de l'allocation des ressources, et la complémentarité entre l'INDH et les mesures prises par l'État dans une logique qui ne se substitue pas aux programmes sectoriels.

S'agissant de la convention-cadre signée à cette occasion entre le ministère de l'Intérieur et le ministère de l'Education Nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, sous la présidence de SM le Roi, Dardouri a fait savoir que cette convention vise à promouvoir le préscolaire, à renforcer les services fournis par les internats, la restauration et le transport scolaire, et à consolider les activités parascolaires ce qui permettra, sans nul doute, de soutenir la scolarité et lutter contre la déperdition scolaire chez les élèves issus des familles démunies.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :