La BAD adopte une nouvelle politique sur le financement multi-tranches

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a adopté, récemment à Abidjan, une nouvelle politique sur l’approche de financement multi-tranches.

La nouvelle politique adoptée par le Conseil d’administration de la Banque est une approche programmatique qui permettra à l’institution de structurer sur la durée, des opérations (projets ou programmes) importantes et/ou complexes, présentées sous la forme d’une série de petits projets liés entre eux par tranches sur une période ne dépassant pas 10 ans, explique la BAD dans un communiqué.

«Le financement multi-tranches n’est pas un nouvel instrument de financement du Groupe de la Banque, mais une approche pour atteindre un résultat de développement», a déclaré Bajabulile Swazi Tsabalala, vice-présidente principale du Groupe de la Banque africaine de développement.

L’objectif du financement multi-tranches est de soutenir des programmes contribuant aux besoins de développement des pays africains et qui consistent en deux ou plusieurs opérations ayant des objectifs et des buts de développement communs, alignés à la fois sur les priorités stratégiques de la Banque et sur les priorités de développement du pays.

→ Lire aussi : Le Cabo Verde lance un projet de marchés de capitaux financé par la BAD

La nouvelle approche devrait améliorer la mise en œuvre des instruments de financement actuellement utilisés par la Banque pour soutenir les activités et les dépenses productives et nécessaires à l’atteinte des objectifs de développement des pays africains.

L’approche de financement multi-tranches, ajoute la même source, est particulièrement adaptée aux programmes composés de tranches modulaires et évolutives, ayant chacune des résultats autonomes ancrés dans la chaîne de résultats causale du programme ou du projet et dans son objectif de développement.

Les financements multi-tranches de la Banque pourront comporter divers instruments de financement utilisés actuellement par la Banque, notamment les prêts à l’investissement, les garanties et le financement axé sur les résultats.

L’approche de financement multi-tranches est conforme à la vision de la Banque, qui est de stimuler l’impact du développement, la durabilité et le progrès social dans les pays africains, souligne-t-on.

La Banque utilisera cette approche pour promouvoir la réduction de la pauvreté, stimuler le développement durable et aider à gérer la dette dans les pays africains.

En apportant un soutien financier et opérationnel échelonné et bien rythmé, cette approche favorisera une croissance économique à large assise, contribuera à la durabilité sociale et environnementale, renforcera l’efficacité du secteur public et favorisera le développement global des pays africains.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page