A LA UNEEconomie

La BAD et l’Alliance pour une révolution verte en Afrique parrainent le Forum virtuel de la révolution verte de l’Afrique

La Banque africaine de développement (www.AfDB.org) est de retour en tant que partenaire de premier plan du Forum de la révolution verte de l’Afrique (AGRF), la plus grande conférence agricole de l’Afrique, qui se tient du 6 au 10 septembre 2021 de façon hybride.

Le gouvernement du Kenya et le groupe de partenaires du Forum de la révolution verte de l’Afrique accueillent l’AGRF 2021, qui se déroule sur le thème suivant : « Les voies vers un relèvement et un système alimentaire résilient »Plusieurs chefs d’État et de gouvernement africains, des représentants des secteurs public et privé, de la société civile et des universitaires prennent part au Forum, auquel la Banque a apporté un soutien de 100 000 dollars américains aux frais d’organisation.

« La pandémie de Covid-19 continue de provoquer des perturbations à travers l’Afrique et nous devons accorder la priorité aux politiques et aux équipements pour reconstruire les infrastructures qui favorisent la production, la transformation et la disponibilité de plus grandes quantités d’aliments pour nourrir l’Afrique, a déclaré Beth Dunford, vice-présidente du Groupe de la Banque africaine de développement pour l’Agriculture et le Développement humain et social. L’AGRF est la plateforme qui peut faire progresser ces concertations politiques et permettre de s’attaquer à tous les aspects du système alimentaire du continent. »

Une délégation de la Banque participe en visioconférence au Forum. Elle est conduite par la vice-présidente Berth Dunford et comprend notamment Atsuko Toda, directrice chargée du Financement agricole et du Développement rural, Martin Fregene, directeur chargé de l’Agriculture et de l’Agro-industrie, Edson Mpyisi, économiste financier en chef et coordonnateur du Programme « Enable Youth », Olukemi Afun-Ogidan, coordonnatrice du programme de l’Agriculture numérique, Grace Vuhya Obeda, chargée principale de l’Emploi des jeunes, Hafou Touré du Département des finances agricoles et du développement rural et Thierno Diarra, responsable principal des Solutions informatiques à la Banque.

La délégation participera à plus d’une douzaine de sessions ainsi qu’à des rencontres parallèles.

→ Lire aussi : Le Maroc lance une « War Room Green Economy » pour promouvoir un écosystème performant de l’économie verte

La vice-présidente Berth Dunford s’exprimera lors du lancement du rapport sur l’état de l’agriculture en Afrique, ce mardi 7 septembre (14h, heure d’Afrique de l’Est, 11h GMT). La session sera consacrée à la mise en œuvre du concept de systèmes agroalimentaires durables et résilients. Mme Dunford participera également au panel sur « l’établissement de systèmes alimentaires solides grâce à l’utilisation de données inclusives » prévu vendredi 10 septembre (11h, heure d’Afrique de l’Est, 8h GMT). Elle participera à un autre panel sur le thème : « Emboîter le pas :  le cadre des engagements » prévu également vendredi (14h, heure d’Afrique de l’Est, 11h GMT).

La directrice Atsuko Toda interviendra lors d’une réunion consacrée à l’initiative Zones de transformation agro-industrielle spéciales (SAPZ) (https://bit.ly/3zSQnZL) de la Banque sur le thème :  « Le développement rural et des marchés de l’AGRF », qui se tiendra le 8 septembre (11h, heure d’Afrique de l’Est). Mme Toda a déjà pris part lundi 6 septembre à trois sessions parallèles qui ont précédé l’AGRF 2021 : « Libérer le rôle catalytique des banques publiques de développement de l’Afrique », « Libérer les possibilités commerciales de l’ALECA pour le bénéfice des PME » et le panel intitulé : « Writing the Blueprint for Rice Self-Sufficiency in Africa » (Rédiger les plans initiaux en faveur d’une autosuffisance en riz en Afrique).

Le directeur chargé de l’Agriculture et de l’Agro-industrie, Martin Fregene, a dirigé trois sessions organisées avant le début du Forum consacrées à l’initiative sur les Technologies pour la transformation agricole de l’Afrique (TAAT) (https://bit.ly/3yUud7Z). Il a aussi pris part à une session sur le « Plan directeur pour l’investissement dans le bétail », organisé par la Banque africaine de développement et le Centre international de recherche sur l’élevage. Lundi, il était l’orateur principal de la session consacrée à « La remise en état des sols acides pour la sécurité alimentaire en Afrique ». Le 9 septembre, il coanimera à 11h (heure d’Afrique de l’Est) un panel sur « La plateforme de la productivité durable (NET ZERO) ».

L’économiste financier en chef de la Banque et coordonnateur de l’initiative « ENABLE Youth », Edson Mpyisi, est membre du panel de l’atelier parallèle « Génération Afrique », qui se tiendra le 10 septembre à 11h, heure d’Afrique de l’Est). Cette session réunira de jeunes entrepreneurs, des innovateurs et des personnes influentes du secteur agroalimentaire en l’Afrique.

Mme Olukemi Afun-Ogidan, coordonnatrice du programme de l’Agriculture numérique de la Banque, assistera, le 10 septembre (11 h, heure d’Afrique de l’Est) à l’atelier parallèle sur le thème : « AgTech et numérisation », consacré aux moyens d’accroître la durabilité de l’innovation sur les solutions numériques pour l’agriculture africaine.

Mme Grace Vuhya Obeda, responsable principale chargée de l’emploi des jeunes à la Banque, et M. Hafou Touré, qui représente le secteur des finances agricoles et du développement rural, participeront au jury de la compétition Pitch AgriHack. Le responsable principal des Solutions informatiques de la Banque, Thierno Diarra, sera quant à lui, membre du jury du concours GoGettaz.

La participation de la Banque à l’AGRF 2021 s’inscrit dans le cadre des efforts en cours pour prendre en compte la voix de l’Afrique sur les engagements pris, lors du Sommet des systèmes alimentaires des Nations unies prévu d’ici à la fin de l’année.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page