A LA UNEEconomie

La BEI annonce de nouveaux investissements durables en Afrique d’un montant de 350 M€

La Banque européenne d’investissement (BEI) a annoncé, vendredi, de nouveaux investissements durables en Afrique d’un montant de 350 millions d’euros.

Cette annonce a été faite à l’occasion du Forum de haut niveau UE-Afrique sur l’investissement vert, organisé conjointement par la BEI et la présidence portugaise du Conseil de l’UE à Lisbonne, indique la Banque européenne d’investissement dans un communiqué.

Le montant de 350 millions d’euros a été consenti pour de nouveaux financements et un appui technique en faveur de la distribution d’énergie verte en Afrique de l’Ouest, de la promotion de l’énergie solaire hors réseau au Tchad et aux Comores, et d’un meilleur accès à l’eau propre au Malawi, précise la même source.

“Il est absolument crucial d’accélérer les nouveaux investissements dans toute l’Afrique afin de permettre un développement durable et d’offrir des perspectives grâce à la transition verte, tout en renforçant la reprise économique après la pandémie de Covid-19”, insiste la Banque de l’UE.

Par ailleurs, la BEI relève qu’elle a mobilisé 5 milliards d’euros en 2020 pour améliorer l’accès au financement et au capital-risque, aux énergies renouvelables, à l’eau potable, aux communications, aux soins de santé, au logement et aux transports durables en Afrique, tout en renforçant la résilience économique face à la pandémie de Covid-19 et en permettant la fourniture de vaccins sûrs et abordables par l’intermédiaire de Covax.

“La Banque européenne d’investissement a acquis un savoir-faire unique en matière d’appui à l’investissement durable en Afrique. Elle s’est engagée à consolider son engagement record de 5 milliards d’euros en Afrique l’année dernière et à contribuer à un avenir meilleur pour des millions de personnes”, précise Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement, cité dans le communiqué.

Le Forum de haut niveau Union européenne-Afrique sur l’investissement vert intervient après 30 jours de dialogue UE-Afrique sur la transition et l’investissement verts, qui ont débuté en mars et au long desquels se sont tenues 26 conférences virtuelles – les « Green Talks » –, organisées dans différents pays d’Afrique et de l’Union européenne, par les ambassades du Portugal, la BEI et d’autres partenaires.

Il réunit des spécialistes et des représentants politiques européens et africains, dans le but de promouvoir le débat, d’encourager les partenariats entre les deux continents et d’approfondir l’engagement envers les objectifs de l’ONU concernant le climat et le développement durable.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page