La Bourse de Casablanca termine la séance en repli

La Bourse de Casablanca

La Bourse de Casablanca a clôturé dans le rouge jeudi, affectée notamment par la mauvaise tenue des secteurs de “Bâtiment et matériaux de construction”, de “Société de financement et autres activités financières”, ainsi que de quelques valeurs bancaires.

Après avoir entamé la journée par une hausse modérée, la Bourse de Casablanca a basculé dans le rouge durant la seconde moitié de la séance. Le Masi, indice global composé de toutes les valeurs de type action, a cédé 0,22% à 11.146,56 points, et le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, s’est affiché à 9.051,82 points, en baisse également de 0,22%.

Concernant les indices internationaux, le FTSE CSE Morocco 15 a cumulé 10.063,94 points, en repli de 0,05%, tandis que le FTSE Morocco All-Liquid a lâché 0,29% à 9.506,91 points.

L’indice de référence Environnement, Social et Gouvernance (ESG) “Casablanca ESG 10” a, quant à lui, abandonné 0,68% à 880,02 points.

Côté secteurs, le compartiment de “Bâtiment et matériaux de construction” a terminé en baisse de -2,71%, suite au recul de ses titres Afric Industries SA (-4,41%), LafargeHolcim Maroc (-4,35%), Sonasid (-2,68%). En revanche, Aluminium du Maroc et Colorado ont pris respectivement 4,88% et 0,71%.


Le secteur des “Société de financement et autres activités financières” a lâché 0,28%, affaibli par Eqdom (-1,07%). En outre, le secteur bancaire a terminé cette séance en repli de 0,04%, les hausses enregistrées par BMCI (2,80%), CIH (0,68%) et AttijariWafa Bank (0,34%) n’ayant pas pu compenser les baisses de la BMCE Bank (-0,50%) et de la BCP (-1,26%).

→ Lire aussi : La Bourse de Casablanca bascule dans le rouge à la mi-séance

A la hausse, le secteur d'”Électricité” a enregistré la plus forte hausse sectorielle (4,36%), porté par son unique titre “Taqa Morocco”.

De même, favorisé par son seul titre, Sodep-Marsa Maroc, le secteur des “Services de transport” a terminé la séance en hausse de 2,30%.

Egalement à la hausse, le compartiment des “Sociétés de placement immobilier” a gagné 1,93%, grâce à la bonne tenue d’Immorente Invest (+2,13%). Introduite en Bourse en mai 2018, le spécialiste d’actifs immobiliers professionnels à usage locatif, a annoncé jeudi la réalisation d’un résultat net consolidé de 3,7 millions de dirhams (MDH), au titre de l’exercice 2018, contre -2,1 MDH en 2017.


Dans la foulée, le volume global des échanges de titres a atteint près de 50,55 MDH, réalisé en grande partie sur le marché central et dominé par les transactions portant sur Sodep-Marsa Maroc (15,18 MDH), AttijariWafa Bank (9,75 MDH), Itissalat Al-Maghrib (6,15 MDH) et Taqa Morocco (4,43 MDH).

Pour sa part, la capitalisation boursière s’est chiffrée à plus de 575,53 milliards de dirhams.

Les plus fortes hausses ont été réalisées par Atlanta (+5,96% à 60,40 DH), Aluminium du Maroc (+4,88% à 1.699 DH), Taqa Morocco (+4,36% à 981 DH), BMCI (+2,80% à 771 DH) et Fenie Brossette (+2,56% à 80 DH).

Les plus fortes baisses ont été accusées par Delattre Levivier Maroc (-5,97% à 108,60 DH), Maghreb Oxygene (-5,90 % à 146 DH), Stroc industrie (-5,76% à 23,55 DH), Lydec (-5,09% à 430,10 DH) et Afric Industries SA (-4,41% à 260 DH).