LA CGEM octroie son Label RSE à Lydec, SNEP et Taqa Morocco

Suite à la réunion du Comité d’attribution du Label RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) tenue le 10 Février 2016, la Confédération Générale des Entreprises du Maroc a octroyé son Label RSE à trois nouvelles entreprises. Il s’agit de :

 –     LYDEC,  L’entreprise emploie aujourd’hui environ 3.600 collaborateurs réunis autour d’un objectif commun, celui d’améliorer la qualité de vie des habitants et de contribuer au développement du Grand Casablanca. De par la nature de ses métiers, Lydec inscrit l’ensemble de ses actions au cœur d’une dynamique de développement durable. Lydec a formalisé son engagement en faveur de la RSE dans le cadre d’un premier Plan d’Actions développement durable publié en 2010. Suite à une écoute 360 degrés de ses parties prenantes et à mi-chemin du contrat de gestion déléguée, elle a également inscrit en 2012 cet enjeu stratégique au cœur de son projet d’entreprise “Synergies 2020” au travers d’un axe dédié à la RSE.

Fin 2014, Lydec s’est dotée d’une nouvelle feuille de route qui renforce l’intégration des enjeux environnementaux, sociaux, sociétaux et économiques au cœur de sa stratégie d’entreprise. Baptisé «Plan d’Actions Développement Durable 2020», ce document de référence est structuré autour de 4 engagements et 20 objectifs fixés pour la période 2015-2020 et qui lui permettent de structurer et de renforcer sa démarche dans une optique d’amélioration continue.

–     SNEP, Société Nationale d’Electrolyse et de Pétrochimie, Filiale de Ynna Holding, Elle a été acquise par le groupe dans le cadre de sa privatisation en 1993. Opérant dans le secteur pétrochimique, la SNEP produit du PVC, de compound, de soude, de chlore, d’eau de javel, et d’acide phosphorique. SNEP exporte ses produits en Angleterre, en Espagne, au Portugal, en Egypte, en Tunisie et en Afrique Sub-saharienne. Elle enregistre ses produits selon la réglementation Reach et bénéficie de plusieurs certifications. La SNEP est le seul producteur national de matière plastique et emploie plus de 600 salariés.


 –     TAQA MOROCCO, Filiale du Groupe TAQA, est productrice d’électricité. Elle est engagée dans la construction, l’exploitation, la gestion et la maintenance de Centrales Electriques de Jorf Lasfar. TAQA MOROCCO a comme client principal l’ONEE en contrat de fourniture d’énergie électrique. Elle bénéficie de plusieurs certifications pour mieux maitriser certains risques RSE et emploie plus de 480 salariés.

 A titre de rappel, le Label RSE est octroyé, conformément aux règles et procédures mises en place par la CGEM, à la suite d’une évaluation des processus managériaux et de gouvernance des entreprises au regard de l’ensemble des principes et des objectifs définis dans la Charte de responsabilité sociale RSE de la CGEM, laquelle charte est définie en conformité avec les objectifs universels de responsabilité sociale. Le Comité d’attribution reçoit également les équipes dirigeantes des entreprises pour un entretien avec ses membres afin de statuer sur l’octroi du Label. La démarche de labellisation RSE aide les entreprises à formaliser leur stratégie et à renforcer leurs capacités à réaliser durablement leurs objectifs en intégrant à leurs critères de performance économique les facteurs environnementaux, sociaux et sociétaux. Elle s’appuie sur l’anticipation et une meilleure gestion des risques potentiels de l’entreprise.

 L’attribution de cette distinction vient reconnaitre l’engagement des entreprises en termes de RSE et la prise en compte, dans leur politique, des attentes de leurs parties prenantes internes et externes. Elle s’inscrit dans un processus d’amélioration continue à court, moyen et long termes pour la pérennisation des acquis.

(Maroc diplomatique avec CGEM)