A LA UNEMaroc

La Chambre des représentants devient membre observateur auprès de la CISAP

La Chambre des représentants est devenue membre observateur auprès de la Commission interparlementaire de suivi de l’Alliance du Pacifique (CISAP).

Citant un communiqué émanant jeudi de la CISAP, la Chambre des représentants relève que suite à la signature par le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, et le président de la CISAP, Miguel Ángel Calisto, d’un accord de coopération, la Chambre des représentants du Royaume du Maroc est devenue membre observateur auprès de la commission interparlementaire (CISAP).

A cette occasion, M. El Malki a souligné que cette adhésion reflète clairement les relations de compréhension et d’amitié entre le Maroc et les représentants des peuples des pays de l’Alliance du Pacifique, considérant la coopération avec la commission interparlementaire “une pièce maitresse pour le rapprochement des points de vue sur des questions d’intérêt commun, et une nécessité vitale pour la défense des intérêts et des aspirations de nos peuples amis”.

L’accord signé entre les deux parties vise à établir des relations permanentes, consolider le dialogue politique, intensifier la concertation et l’échange d’expériences et d’expertises et à renforcer la coopération parlementaire entre la Chambre des représentants et la Commission interparlementaire CISAP.

Selon le communiqué de la Chambre, la CISAP, instance chargée de la coordination politique et économique, de la coopération et de l’inclusion entre les Parlements membres, a exprimé son appui aux mesures entreprises par le Royaume du Maroc pour sécuriser la zone d’El Guerguarat.

La CISAP s’est déclarée préoccupée par les récents événements ayant eu lieu dans les provinces du Sud du Royaume du Maroc, et a souligné son soutien aux mesures entreprises par le Royaume pour maintenir la sécurité et assurer le passage des marchandises, des personnes et des services dans la région d’El Guerguarat. Ainsi, la Commission a réitéré son “plein appui à l’initiative d’autonomie aux provinces du Sud du Royaume en tant qu’unique solution politique sous l’égide exclusive des Nations-Unies, dans le cadre du respect de la souveraineté du Royaume du Maroc et son intégrité territoriale”.

L’Alliance du Pacifique qui est constituée de quatre Etats à savoir le Chili, la Colombie, le Mexique et le Pérou, comprend 59 pays observateurs, et constitue la septième économie à l’échelle mondiale, représentant 40% du PIB de l’Amérique latine.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page