AccueilA LA UNELa Chine clone des singes pour la recherche sur les troubles du sommeil
Clonage de singes en Chine pour la recherche sur les troubles de rythme circadien

La Chine clone des singes pour la recherche sur les troubles du sommeil

Des scientifiques chinois ont fabriqué des clones d’un macaque modifié par gène pour faciliter la recherche sur les troubles du rythme circadien liés aux problèmes de sommeil, à la dépression et à la maladie d’Alzheimer, a annoncé jeudi l’agence de presse officielle Xinhua.

C’était la première fois que plusieurs clones étaient fabriqués à partir d’un singe génétiquement modifié pour la recherche biomédicale, a annoncé l’agence. Les clones sont nés à l’Institut des neurosciences de l’Académie des sciences de Chine à Shanghai.

Un singe à gène modifié, très sujet au désordre, a été sélectionné comme donneur et ses fibroblastes ont été utilisés pour fabriquer cinq singes clonés, a déclaré Xinhua, citant le National Science Review, un journal chinois.

Le China Daily a annoncé que les clones ouvriraient la voie à de nouvelles recherches sur de tels problèmes chez l’homme, qui sont devenus un problème majeur de santé mentale.

Les singes clonés montrent déjà des signes de «comportement négatif», y compris de troubles du sommeil, ainsi que de niveaux d’anxiété élevés et de «comportements analogues à la schizophrénie», a ajouté le journal.

Xinhua a déclaré que le programme, supervisé par le comité d’éthique de l’institut, était conforme aux normes éthiques internationales en matière de recherche animale.

Avec Reuters.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :