ban600

La Chine envisage de recourir à l’intelligence artificielle et aux drones pour préserver la Grande Muraille

La Chine envisage de recourir à l’intelligence artificielle et aux drones pour préserver la Grande Muraille

La Chine compte utiliser l'intelligence artificielle et les drones pour inspecter, restaurer et protéger la Grande Muraille, a annoncé la Fondation pour la conservation du patrimoine culturel. La Fondation a signé mercredi un accord avec l'Américaine Intel pour explorer l'utilisation de l'intelligence artificielle et les drones de l'entreprise dans la protection de la Grande Muraille, menacée par la nature et les activités humaines qui rendent difficile sa restauration.

La Grande Muraille, symbole de l'Empire Céleste, est constitué de nombreuses murailles interconnectées construites entre le troisième siècle av.J.C. et la dynastie Ming (1384-1644).

Les chercheurs peuvent utiliser les drones pour la collecte d'images et recourir à la modélisation tridimensionnelle pour détecter les sections abîmées et les briques manquantes. 

"L'utilisation des dernières technologies fournira une nouvelle perspective à la protection de la Grande Muraille et nous montre le grand potentiel de la science et de la technologie dans la protection du patrimoine culturel", a déclaré Li Xiaojie, directeur de la Fondation pour la conservation du patrimoine culturel de Chine. 

>>Lire aussi : La Chine et les pays arabes : intérêts réciproques

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :