ban600

La CNIE, où quand la DGSN veille à l’amélioration et la modernisation de ses prestations de service au profit des citoyens

La CNIE, où quand la DGSN veille à l’amélioration et la modernisation de ses prestations de service au profit des citoyens

Depuis sa mise en circulation le 1er avril 2008, la Carte Nationale d’Identité Numérique (CNIE) est devenue un exemple éloquent qui illustre, si besoin est, les efforts soutenus que la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) ne cesse de déployer en permanence, en vue d’améliorer et de moderniser ses prestations de service au profit des citoyens.

En vue d’assurer son rôle et sa mission en tant que service public performant et au diapason des innovations technologiques évolutives, la DGSN œuvre constamment à mettre à profit ces technologies des plus pointues afin d’assurer la protection maximale des données personnelles du citoyen contre toute éventuelle falsification ou usurpation d’identité.

A travers ce saut qualitatif opéré dans le traitement des questions ayant trait aux documents d’identité, leur production et publication, la DGSN vise aussi à renforcer les critères de sécurité contenus dans ce nouveau titre identitaire, devenu hautement sécurisé et difficilement falsifiable, à la faveur des caractéristiques techniques et technologiques dont il dispose, la finalité ultime étant de parvenir à offrir une prestation de service, la meilleure qui soit, au citoyen.

Pour approcher le grand public de cette technologie, un stand a été soigneusement aménagé par la DGSN dans le cadre de la 2è édition des Journées Portes Ouvertes de cette institution citoyenne, afin de mettre en avant les différents avantages qu’offre ce nouveau document d’identité, dont les caractéristiques l’inscrivent dans une démarche novatrice et positive pour tous les Marocains.

Ce stand, explique-t-on sur place, permet au public de s’informer sur les différents documents nécessaires à fournir pour l’obtention de ce titre identitaire, obligatoire à partir de 18 ans, et qui permet au citoyen de justifier son identité et sa nationalité marocaine, ainsi que sur les entités où chaque citoyen pourra se rendre pour solliciter lesdits documents.

Outre la présentation d’un large aperçu historique sur l’évolution de la carte d’identité nationale, le stand diffuse également des séquences vidéo pour mieux informer et démontrer aux visiteurs, le déroulement de l’opération de demande et d’obtention de la CNIE au niveau des Centres d’Enregistrement des Données Identitaires (CEDI) et ainsi fournir une idée générale sur le circuit adopté au niveau des services en charge de l’émission de ces titres d’identité, ajoute-t-on.

→ Lire aussi : 2è édition des JPO de la DGSN : L’approche globale, intégrée et multidimensionnelle du Maroc en matière de lutte antiterroriste au cœur des débats à Marrakech

Et de faire savoir que la CNIE, d’une durée de vie de 10 ans, comporte une carte à puce sans contact qui répond aux recommandations internationales dans le domaine des documents d’identité, et qui renferme un grand nombre d’éléments de sécurité physiques et logiques, notamment une puce regroupant les données figurant sur le recto et le verso de la carte, la photographie du titulaire ainsi que deux empreintes digitales sous un format crypté sécurisé, et un code à barres imprimé sur le verso contenant des données imprimées sur la carte.

Le stand présente aussi des séquences vidéo sur le nouveau service mis en place par la DGSN dans le cadre de sa politique de rapprochement de l’administration du citoyen, à savoir le service à domicile réservé aux personnes âgées et alitées en vue de leur permettre d’obtenir leur CNIE, souligne-t-on sur place.

En vue de consolider cette politique de proximité, la DGSN a procédé à l’implantation de quelque 134 CEDI à travers le Royaume, dotés de ressources humaines et équipements modernes nécessaires à même de permettre d’accueillir les citoyens dans de meilleures conditions pour demander ou obtenir leurs CNIE.

La DGSN a également mis en place quelque 130 centres au profit des Marocains Résidant à l’Etranger (MRE), implantés dans les différentes représentations diplomatiques et consulaires du Royaume, sachant que la DGSN a produit depuis le 1er avril 2008, un total de 29.860.000 CNIE pour les Nationaux, et 2.700.000 cartes pour les MRE. Le but recherché étant de faire bénéficier l’ensemble des citoyens marocains de la CNIE dans les meilleurs délais et les meilleures conditions.

Dans le cadre de sa démarche pragmatique visant l’excellence, la DGSN procédera à partir de 2019 au lancement d’une nouvelle génération de CNIE sous une version plus développée et sécurisée, dotée de nouvelles applications de nature à renforcer les critères de sécurité contenus dans ce document d’identité.

Ces applications garantiront de nouvelles prestations au diapason du système numérique adopté par les différents acteurs publics et privés, tout en modernisant son design et son format graphique qui tient compte des spécificités historiques et culturelles du Royaume.

Pour la DGSN, la délivrance de cette nouvelle génération de CNIE s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement de la police en tant que service public, de la simplification des procédures de travail et de l’amélioration des services fournis à tous les citoyens.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :