La compagnie SAS reprend ses vols sur plusieurs routes en juin

compagnie SAS

La compagnie aérienne scandinave SAS a annoncé mercredi qu’elle reprendrait ses vols sur plusieurs routes nationales et internationales en juin, plus de deux mois après que l’opérateur eut immobilisé la majeure partie de sa flotte à cause de l’impact du nouveau coronavirus.

“Cela comprend principalement les vols à l’intérieur et entre les pays scandinaves, mais les vols vers New York, Chicago et Amsterdam au départ de Copenhague devraient également reprendre”, a déclaré SAS dans un communiqué.

En Suède, SAS ajoute quatre destinations à partir de l’aéroport d’Arlanda, en l’occurrence Malmö, Ängelholm, Kalmar et Skellefteå.

La compagnie reprend également des vols de Stockholm à Helsinki et Turku, en Finlande.


En Norvège, où SAS dessert déjà toutes les destinations nationales, il sera désormais possible de voler de Bergen et Stavanger à Copenhague et de Stavanger à Aberdeen.

Au départ de Copenhague, SAS reprend ses vols internationaux vers Amsterdam, New York et Chicago.

La compagnie a annoncé à la mi-mars qu’elle arrêtait la majeure partie de son trafic et mettait en congé environ 90% de son personnel.


Fin avril, la compagnie aérienne, dont les deux principaux actionnaires sont les États suédois et danois, a annoncé qu’elle licenciait environ 5 000 personnes, ce qui représente 40% des effectifs de l’entreprise.

Début mai, elle a obtenu une ligne de crédit garantie par l’État de 3,3 milliards de couronnes suédoises (313 millions d’euros) pour l’aider à maîtriser l’impact du nouveau coronavirus.

Même avec la reprise de certains vols, la compagnie continue de fonctionner à une capacité réduite, mais les routes ajoutées signifient un doublement efficace de l’avion utilisé de 15 à 30, selon SAS.


Finnair, du voisin nordique finlandais, a annoncé au début de la semaine dernière qu’elle commencerait à reprendre son vol long-courrier vers l’Asie en juillet.