La Corée du Nord critique les États-Unis d’avoir convoqué une réunion du CS de l’ONU

Corée du Nord
Corée du Nord

La Corée du Nord a critiqué les États-Unis jeudi pour avoir convoqué une réunion du Conseil de sécurité (CS) de l’ONU, affirmant que “l’acte provocateur” l’a aidée à décider de la voie à suivre dans les pourparlers sur l’impasse nucléaire.

Un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères a fait cette déclaration après que le CS de l’ONU a tenu une session mercredi à la demande des États-Unis. Lors de la réunion, l’envoyé américain a appelé le conseil à “agir en conséquence” contre le comportement de Pyongyang.

“Nous ne tolérerons jamais que les États-Unis entretiennent le climat de pression contre la Corée du Nord en dirigeant la réunion publique du Conseil de sécurité qui a discuté de notre problème à un moment aussi sensible que celui-ci”, a déclaré le responsable nord-coréen, cité par l’agence de presse, KCNA.

“Les États-Unis ont fait un acte stupide en convoquant cette réunion”, a indiqué le porte-parole, ajoutant que “cela nous a également apporté une aide décisive pour décider clairement de la voie à suivre”.

→ Lire aussi : La Corée du Nord fustige l’avertissement de Trump, dit qu’elle n’a “plus rien à perdre”


La réunion du conseil s’est tenue au milieu de spéculations selon lesquelles la Corée du Nord pourrait mener une provocation majeure avant la date limite de fin d’année pour que les États-Unis fassent des concessions.

Les pourparlers sur la dénucléarisation sont au point mort depuis que le sommet entre le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un et le président américain, Donald Trump s’est soldé par un échec à Hanoï en février dernier.

La Corée du Nord a exhorté les États-Unis à présenter une nouvelle proposition avant la fin de cette année, avertissant qu’ils pourraient prendre une “nouvelle voie”.

Lors de la session de mercredi, l’ambassadeur des États-Unis auprès de l’ONU, Kelly Craft a déclaré que Washington était prêt à être flexible dans les pourparlers, mais a exhorté Pyongyang à s’abstenir de nouvelles provocations.