La Corée du Sud et les États-Unis lancent un nouvel exercice militaire

La Corée du Sud et les États-Unis lancent un nouvel exercice militaire

La Corée du Sud et les Etats-Unis ont lancé lundi un nouvel exercice militaire d'une semaine après l’annulation de leurs principaux exercices du printemps, « Key Resolve » et « Foal Eagle », dans le cadre d'une décision visant à promouvoir les efforts de paix avec la Corée du Nord.

L'exercice du poste de commandement « Dong Maeng » ou « Alliance » se déroulera jusqu'au 12 mars. Il remplacera l’exercice conjoint « Key Resolve », qui dure habituellement deux semaines.

→ Lire aussi : Le dirigeant nord-coréen n’était pas prêt à accepter le “grand accord” de Trump

Lors d'entretiens téléphoniques samedi dernier, le ministre sud-coréen de la Défense, Jeong Kyeong-doo, et le secrétaire américain à la Défense par intérim, Patrick Shanahan, ont décidé d’annuler les deux exercices afin de soutenir la diplomatie en vue de la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Leur décision a réaffirmé la volonté des deux alliés de garder la porte ouverte au dialogue avec Pyongyang malgré l’échec du sommet de la semaine dernière entre le président américain, Donald Trump et le dirigeant nord-coréen, Kim Jong Un à Hanoï.

Le nouvel exercice implique des troupes du ministère sud-coréen de la Défense, des chefs d'état-major et des commandements d'opérations de l'armée de terre, de la marine et de la force aérienne, ainsi que ceux de la Combined Forces Command (CFC), le commandement des forces américaines en Corée et en Indo-Pacifique.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :