La couverture médicale pour les commerçants, “un objectif stratégique”

La couverture médicale pour les commerçants, “un objectif stratégique”

Le gouvernement est à l'œuvre pour lancer la couverture médicale en faveur des commerçants et des professionnels, dans le cadre d'une approche participative avec l'ensemble des secteurs concernés, a affirmé, vendredi à Rabat, le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, notant que faire bénéficier cette catégorie de couverture médicale et de retraite est un objectif stratégique pour l'exécutif.

Dans une allocution à l'occasion du 40è anniversaire du Syndicat national des commerçants et professionnels (SNCP) placé sous le signe "forte présence et lutte continue", M. El Otmani a relevé que le gouvernement a promulgué les décrets généraux relatifs à cette procédure, soulignant que la mise en place de ce système requiert des consultations avec les catégories concernées et les instances encadrant les commerçants et les professionnels, en vue de définir les modalités d'application de la couverture médicale.

Pour sa part, la secrétaire d'Etat, chargée du Commerce extérieur, Rkia Derham, a indiqué que le secteur du commerce est un pilier de l'économie nationale puisqu'il contribue à la création d'une richesse estimée à 84,3 milliards de dirhams, soit près de 8% du produit intérieur brut, et à l'emploi de 1,49 millions de Marocains, soit près de 13,8% de la population active du Royaume.

Le développement de ce secteur revêt une importance cardinale du fait des changements rapides que connaît le commerce tant au niveau international que national, notamment avec les mutations des modes de consommation chez les citoyens, qui accordent désormais un grand intérêt à la qualité et aux modes de paiement et d’accueils dans le choix de leurs magasins, a fait observé Mme Derham.

→Lire aussi: L’accès de la population à la couverture médicale a progressé entre 2012 et 2017

Conscient du rôle socio-économique joué par le commerçant en faveur du consommateur, le ministère entend mettre en place une nouvelle feuille de route visant à donner une dynamique nouvelle au secteur en boostant son rendement et en le restructurant, a ajouté la secrétaire d'Etat, insistant sur la place du SNCP comme partenaire essentiel dans l'élaboration des stratégies et des programmes visant la promotion du secteur et des conditions sociales de ses professionnels.

De son côté, le président du SNCP, Nabil Ennouri, a souligné que les commerçants et les professionnels ont toujours joué des rôles sur les plans social, économique et national en dépit des grands défis qu'ils ont eu à relever face à la modalisation et à l'ouverture sur les produits étrangers.

M. Ennouri a appelé à davantage d'efforts pour développer le secteur et permettre aux commerçants et aux professionnels de jouir de leurs droits, notamment en matière de couverture sociale et de justice fiscale.

Cet événement, qui s'est déroulé en présence de nombreux représentants du gouvernement, chefs de partis, et syndicalistes, a été marqué par un hommage aux fondateurs de la SNCP.

La SNCP, qui est une organisation indépendante fondée en 1978, entend encadrer, organiser et former ses adhérents et défendre leurs droits et revendications financières, économiques et sociales.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :