La CPM Maroc-UE pour une “architecture partenariale novatrice” entre l’Europe et l’Afrique

La CPM Maroc-UE pour une “architecture partenariale novatrice” entre l’Europe et l’Afrique

La Commission parlementaire mixte Maroc-UE a plaidé, vendredi à Rabat, pour une "architecture partenariale novatrice" entre l'Europe et l'Afrique, en prenant en considération "les spécificités géopolitiques de chacune des sous régions du continent africain".

Selon une déclaration commune sanctionnant les travaux de la 10-ème réunion annuelle de la CPM Maroc-UE, le partenariat entre l'Europe et l'Afrique sur la paix et la sécurité est essentiel, notamment dans un contexte marqué par "l'imbrication croissante des intérêts géopolitiques et sécuritaires entre les deux continents", ainsi que par "la densité des échanges économiques, culturels et humains".

Le Maroc a renforcé son rôle régional en tant que puissance économique et politique en Afrique suite à son retour à l'Union africaine en 2017, indique la déclaration lue par les coprésidents de la CPM UE-Maroc, Abderrahim Atmoun et Ines Ayala Sender du PE, soulignant que le Royaume est appelé à contribuer à promouvoir la région en tant qu'espace géopolitique "viable et homogène", en lançant un "véritable partenariat tripartite et stratégique" entre le Maroc, l'Afrique et l'Europe, fondé sur les intérêts mutuels, les défis partagés et l'avenir commun à construire.

Par ailleurs, la CPM a salué la coopération "forte" EU-Maroc sur le plan régional, dans le cadre du Dialogue 5+5, la Ligue arabe, l'Union africaine ainsi que dans l'Union pour la Méditerranée, tout en se félicitant du soutien apporté par le Maroc aux pays du G5 Sahel.

→Lire aussi: Ouverture de la 10-è Réunion annuelle de la Commission parlementaire mixte Maroc-UE

Les deux délégations de la CPM ont exprimé leurs "profondes préoccupations" face à la montée du spectre terroriste alimenté par plusieurs formes de radicalisation ainsi que leur "forte condamnation" à tous les actes terroristes, et de tous les crimes et autres atrocités commis par les groupes terroristes et radicaux.

Elles ont, à cet égard, mis l'accent sur l'importance de conjuguer des efforts, à l'échelle internationale, pour lutter contre ce phénomène qui menace la sécurité et la stabilité de l'ensemble de la communauté internationale.

Sur un autre volet, la CPM a souligné le rôle important du Maroc et la coresponsabilité UE-Maroc dans la gestion de flux migratoires, la lutte contre le trafic des personnes et le contrôle des frontières et encourage le renforcement du dialogue UE-Maroc en matière de migration et mobilité. La 10-ème réunion annuelle de la CPM Maroc-UE a été axée notamment sur le bilan et les acquis réalisés par la commission, une structure importante pour la coopération politique entre le Maroc et l'UE, accumulés ces 10 dernières années.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :