A LA UNEMonde

La crise du gaz en Europe « n’a rien à voir » avec Moscou

La crise énergétique en Europe, où les prix du gaz battent des records historiques, n’a « rien à voir » avec la Russie, a assuré mercredi le Kremlin, certains jugeant que Moscou entretient la flambée des tarifs.

« Nous insistons sur le fait que la Russie n’a et ne peut avoir aucun rôle dans ce qui se passe sur le marché du gaz en Europe« , a déclaré Dmitri Peskov, secrétaire de presse du Kremlin, lors de sa conférence de presse téléphonique quotidienne, répétant que Moscou n’avait « rien à voir » avec cette crise.

« La Russie a rempli, remplit et continuera de remplir de la manière la plus responsable toutes ses obligations en vertu des contrats existants« , a-t-il ajouté, listant la reprise économique, les stocks de gaz bas et la baisse de la production d’énergie éolienne en Europe comme facteurs de la hausse des prix.

Le prix du gaz a battu de nouveaux records mercredi, s’envolant de 25% sur les marchés européens face à une demande qui ne cesse d’augmenter avant l’hiver, couplée à une offre contrainte et des stocks réduits.

Certains en Europe comme aux Etats-Unis accusent Moscou de ne pas ouvrir suffisamment les robinets afin d’obtenir la mise en service au plus vite de son gazoduc controversé vers l’Allemagne, Nord Stream 2, achevé et dont le remplissage a commencé.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page