A LA UNEMonde

La décision du Tribunal de l’UE « n’a aucune incidence juridique »

La décision du Tribunal de l’Union européenne (UE) concernant les accords agricole et de pêche avec le Maroc « n’a aucune incidence juridique« , a affirmé le Conseil communal de Dakhla.

Cette décision qui coïncide avec les actions entreprises par le Maroc aux niveaux régional et international pour élargir ses partenariats stratégiques « n’a aucune incidence juridique, car elle apparaît de nature politique dans son contenu« , note un communiqué lu par le président du Conseil communal de Dakhla, Erragheb Hormatollah, lors de la tenue de la session extraordinaire du Conseil.

→ Lire aussi : CPMM: la décision du Tribunal de l’UE revêt “un caractère politique”

En tant que représentants légitimes et élus démocratiquement, après la participation massive de la population des provinces du Sud aux élections du 08 septembre, les élus du Conseil communal de Dakhla ont exprimé leur étonnement quant à cette décision, étant donné que l’UE est le premier bénéficiaire de la pêche dans les eaux marocaines, grâce à une flotte de navires.

La Conseil a, à cet égard, relevé que la décision du Tribunal européen n’a pas pris en compte le développement important que connaissent les provinces du Sud du Royaume, ainsi que les considérations de terrain des secteurs de l’agriculture et de la pêche maritime au Sahara marocain, à l’heure où les représentations diplomatiques internationales s’installent de plus en plus au niveau de ces provinces.

Le Conseil a, par ailleurs, exprimé sa confiance en les relations et la coopération liant l’UE et le Maroc, contrairement aux souhaits des ennemis de l’intégrité territoriale, notant que le développement des partenariats et la stabilité des relations commerciales entre les deux parties doivent se faire dans un cadre légal clair, loin des surenchères politiques.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page