ban600
credit agricol

La défense de l’Europe à l’agenda d’une visite d’Emmanuel Macron en Scandinavie

La défense de l’Europe à l’agenda d’une visite d’Emmanuel Macron en Scandinavie

Le Président français Emmanuel Macron a entamé mardi une visite de trois jours en Scandinavie qui le mènera au Danemark puis en Finlande.

Dans un tweet, le Chef de l’Etat français a indiqué qu’il se trouve à Copenhague pour défendre l’Europe. '’Menacée de l'extérieur, comme de l'intérieur, l'Europe vit un moment de vérité. À Copenhague pour la défendre et défendre ainsi les intérêts et valeurs de nos peuples avec le Premier ministre’’ Lars Lokke Rasmussen, écrit Emmanuel Macron dans son tweet.

Il s’agit de la première visite d’un chef d’Etat français dans le royaume scandinave depuis 1982. Selon les médias français, l’avenir de l’Union européenne sera l’une des questions à l’agenda de la visite d’Emmanuel Macron au Danemark.

En entreprenant ce voyage le président français se cherche des alliés à neuf mois des futures élections européennes qui pourraient voir une forte poussée des nationalistes, soulignent les mêmes sources.

→ Lire aussi : Emmanuel Macron présente les grandes lignes de sa politique étrangère

Lundi, Emmanuel Macron avait accordé une bonne partie de son discours, lors de la Conférence annuelle des ambassadeurs et ambassadrices français, à l’Europe, appelant à poursuivre le travail et la prise d’initiative pour ''une Europe qui protège. Une Europe plus démocratique et plus souveraine".

Il a également souligné la nécessité de ''redoubler d'efforts'' face aux ''extrêmes et aux nationalismes qui se sont réveillés en Europe'', soulignant la nécessité de "revisiter l'architecture européenne de défense et de sécurité".

''L’Europe ne peut plus remettre sa sécurité aux seuls États-Unis. C’est à nous aujourd’hui de prendre nos responsabilités et de garantir la sécurité, et donc la souveraineté européenne'', a affirmé Macron.

Selon les médias français, en plus de l’Europe, le chef de l’Etat français devra également aborder lors de sa visite en Europe du Nord qui le conduira aussi en Finlande, la crise migratoire, la taxation des géants du numérique et un meilleur fonctionnement de la zone euro. Trois dossiers sur lesquels Emmanuel Macron escompte des résultats avant les élections européennes prévues en mai 2019.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :