« La Démondialisation » au menu de la 9ème édition des Dialogues Stratégiques

9ème édition Dialogues stratégiques

Dans le contexte de la crise sanitaire du Covid-19, le Policy Center for the New South et HEC Center for Geopolitics maintiennent la 9ème édition des Dialogues Stratégiques sous le thème de « La Démondialisation ». Cette année, les débats se tiendront à Paris et à Rabat le mardi 27 octobre 2020.

La matinée se déroulera à Paris de 11h à 13h, et l’après-midi à Rabat de 14h30 à 16h15, et les débats pourront être suivis en ligne sur les pages Facebook, Twitter et YouTube du Policy Center for the New South.

Plus de dix ans après la crise financière mondiale, le monde se retrouve avec un niveau d’endettement sans précédent et connaît une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine ayant influé sur les perspectives économiques mondiales. De plus, on constate une transformation profonde de la mondialisation et le déclin d’une phase qui correspondait à une intensification des relations économiques internationales aussi bien sur le plan commercial, financier que sécuritaire. La crise sanitaire du COVID-19, en l’occurrence, a pris une nouvelle ampleur et a radicalement changé l’ordre de l’économie mondiale. Dans le même sillage, la mondialisation quant à elle se voit menacé, étant donné que chaque pays s’est renfermé afin de lutter contre la propagation de ce virus ce qui engent une remise en question du système international actuel.

Ce délitement de la mondialisation se traduit par l’émergence d’un système dominé par des actions menées de manière unilatérale. Pourtant, aucun pays, aussi puissant soit-il, ne peut résoudre seul les problèmes auxquels le monde est confronté. Des risques substantiels qui menacent l’économie mondiale pourraient facilement compromettre les relations internationales économiques. C’est en partie le résultat d’actions unilatérales prises par de grandes puissances comme la Chine, la Russie et les États-Unis, mais c’est aussi le produit d’un phénomène plus large ayant trait aux formes de protectionnisme et de nationalisme menées par les Etats dans leurs politiques intérieures. C’est une situation paradoxale où les défis mondiaux sont, en effet, de plus en plus connectés.


Les relations multilatérales des acteurs étatiques semblent de plus en plus incapables de fournir des solutions partagées, justes et efficaces aux enjeux communs actuels. Quelles sont les causes profondes de ladite démondialisation ? Comment cela pourrait-il influer sur le commerce international et la croissance économique, ainsi que sur la sécurité internationale et régionale ? Et quels acteurs sont prêts et capables d’écrire les règles du XXIe siècle ?

Ce sont à ces questions que les personnalités invitées tenteront de répondre, tels que François Baroin, Ancien Ministre de l’économie et des finances français, Eugène Berg, Ancien Ambassadeur de la république française, et nos Senior Fellow Fathallah Oualalou, ancien ministre de l’économie et des finances du Maroc, Mohammed Loulichki, ancien ambassadeur du Royaume auprès des Nations Unies, Larabi Jaidi, économiste et membre de la Commission spéciale sur le modèle de développement, ou encore Nouzha Chekrouni, ancienne ministre de la femme et la famille ainsi qu’ancienne ambassadrice du Royaume.

Pour rappel, depuis 2016, le Policy Center for the New South, en partenariat avec le HEC Center for Geopolitics dirigé à Paris par Pascal Chaigneau, organisent chaque année deux éditions des « Dialogues stratégiques ». Cette plateforme d’analyse et d’échange réunit une communauté d’experts et de praticiens (militaires, ambassadeurs), ainsi que des décideurs politiques, afin d’analyser et de débattre des grandes questions géopolitiques et sécuritaires à l’échelle internationale, ainsi que des problématiques d’importance commune à la fois pour l’Europe et l’Afrique.