A LA UNESociété

La DGAPR décide d’adhérer à un programme DATA-TIKA sur proposition de la CNDP

La Délégation Générale de l’Administration Pénitentiaire et de la Réinsertion (DGAPR) a décidé d’adhérer à un programme DATA-TIKA sur proposition de la Commission Nationale de contrôle de la protection des Données à caractère Personnel (CNDP), et ce en vue notamment de renforcer la gestion des données à caractère personnel au sein du milieu carcéral et au sein de l’administration de la DGAPR.

Ayant pris connaissance de la diffusion de vidéos, issues du milieu carcéral, pouvant impacter des éléments de vie privée, la CNDP a pris attache avec la DGAPR afin de cerner le contexte des éléments constatés et leur inadéquation avec la loi 09-08 et les usages y afférents“, indique la CNDP dans un communiqué.

→ Lire aussi : Protection des données personnelles : Signature d’une convention de partenariat entre la CNDP, l’OCP et l’UM6P

Suite à cela, et sur proposition de la CNDP, la DGAPR a décidé d’adhérer à un programme DATA-TIKA, à l’instar de plusieurs autres institutions, en vue de renforcer la gestion des données à caractère personnel au sein du milieu carcéral et au sein de l’administration de la DGAPR, et faire que la confiance numérique soit un des atouts de développement de cette grande administration“, souligne le communiqué.

Ainsi, le respect de la loi 09-08 ainsi que l’encadrement des usages y afférents seront déployés au sein du milieu carcéral, précise la CNDP.

La signature de cette convention DATA-TIKA se fera le jeudi 29 juillet 2021.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page