La faille de protection des comptes JAWAZ : le démenti de l’ADM

La faille de protection des comptes JAWAZ : le démenti de l’ADM
La faille de protection des comptes JAWAZ : le démenti de l’ADM

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a démenti les informations d’une enquête publiée le vendredi 13 décembre par un support de presse électronique, qui révèlent que « les données personnelles des 800.000 comptes Jawaz sont en libre accès ».

Dans un communiqué de presse, l’ADM a informé ses clients-usagers que « aucun accès aux données personnelles des 800.000 abonnés Jawaz n’est possible». Ajoutant, qu’il n’y a pas de manipulation permettant l’accès en masse à ces données.

L’ADM a expliqué également que « la technologie utilisée pour les transactions Jawaz est basée sur le standard DSRC (Dedicated Short Range Communication) largement répandu dans le monde et non pas sur la technologie RFID comme stipulé sur ledit article ».

Par ailleurs, Autoroutes du Maroc a précisé que le système d’information d’ADM « respecte toutes les exigences de sécurité et de protection des données personnelles contre tout type d’intrusion externe conformément aux normes en vigueur ». Ainsi, elle a mis en place un « dispositif de veille technologique » de la sécurité informatique, pour être au « diapason » des progrès réalisés dans ce domaine.

Enfin, l’ADM a indiqué que « Depuis le lancement du Pass Jawaz en 2014, nos clients-usagers l’ont adopté en toute confiance car c’est un mode technologique de télépéage fiable et sécurisé ».