La Fête du Trône, un glorieux anniversaire qui revêt une importance cruciale les Marocains

Abdelkader Lacheheb

L’ambassadeur du Maroc en Russie, Abdelkader Lacheheb a souligné que la Fête du Trône représente une glorieuse occasion qui revêt une importance cruciale pour l’ensemble des Marocains aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du Royaume, illustrant la forte symbiose entre le Trône et le peuple et le ferme attachement aux liens indéfectibles de l’allégeance.

Dans un entretien accordé à la MAP à l’occasion de la célébration du 19ème anniversaire de l’accession de SM le Roi Mohammed VI au Trône de Ses glorieux ancêtres, l’Ambassadeur a mis en avant les grandes réalisations et les vastes chantiers structurants dans tous les domaines lancés sous l’impulsion du Souverain et ce, dans le cadre d’une approche participative impliquant toutes les composantes de la société.

Sur le plan économique, entre autres, le diplomate marocain note que cette année a été marquée par le lancement d’importants chantiers, ce qui a permis au Maroc de préserver les équilibres macroéconomiques et de renforcer le tissu industriel tout en promouvant l’attractivité du Royaume, devenu une destination très prisée des investisseurs étrangers grâce notamment à la position géographique du Maroc qui constitue un trait-d’union entre l’Europe, l’Afrique et le monde arabe.

Évoquant, par ailleurs, les relations entre le Maroc et la Russie, Lacheheb a relevé que la visite effectuée en mars 2016 par le Souverain a donné un nouvel élan à la coopération entre les deux pays en instituant un partenariat stratégique et en permettant la signature de 16 conventions, lesquels instruments représentent une véritable feuille de route ouvrant la voie à une prometteuse coopération entre les deux pays.

Et d’ajouter que les travaux de la Haute Commission Mixte qui se sont tenus l’année dernière, ont aussi permis de définir de nombreux champs de coopération bilatérale, concernant, entre autres, les domaines de l’énergie et des mines, la pêche, l’agriculture, l’industrie, le commerce, les technologies de pointe, le tourisme, l’investissement ou encore la culture. Il a également évoqué l’importance de la visite effectuée en octobre dernier à Rabat par le Premier ministre russe, Dmitri Medevedev, à la tête d’une importante délégation composée principalement d’hommes d’affaires.


→ Lire aussi : Fête du Trône: glorieuse célébration de la symbiose entre le Trône et le peuple

Il a noté, à ce propos, que le Maroc cherche aujourd’hui à explorer de nouvelles opportunités de coopération économique avec la Russie, dans des domaines comme les technologies de la communication, la recherche scientifique et technique, la télédétection spatiale, la génie civile et la logistique. Le Maroc a l’ambition de devenir le premier partenaire commercial de la Russie en Afrique et dans le monde arabe, étant actuellement sur ce registre en seconde place, a-t-il affirmé, avant d’indiquer que pour atteindre cet objectif, des comités sectoriels de travail ont été mis sur pied, chargés notamment de définir des plans d’action dans des domaines stratégiques concernant notamment les investissements, le commerce, l’énergie, l’industrie, la pêche, le domaine militaire ou encore les technologies de pointe.

À cela s’ajoutent, les forums économiques organisés périodiquement comme celui qui a réuni en septembre 2016 à Agadir des hommes d’affaires marocains et russes ou encore le forum organisé en marge de la dernière visite au Maroc du Premier ministre russe.

Concernant, par ailleurs, le retour du Maroc à l’Union africaine (UA), Lacheheb a déclaré que ce retour est le fruit de la vision sage et clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI, soulignant les multiples initiatives Royales en faveur de la promotion de la coopération sud-sud, un des fondamentaux de la diplomatie marocaine. Il a aussi relevé le large soutien et l’accueil chaleureux réservés par la grande majorité des Etats membres de l’UA au retour du Maroc au sein de la famille africaine.


Un soutien qui témoigne d’une reconnaissance des efforts déployés par le Maroc en faveur de la promotion de la coopération sud-sud, a-t-il noté, avant d’évoquer les projets structurants lancés à l’initiative du Maroc dans de nombreux pays africains, notamment sur le plan de la mise à niveau des infrastructures et dans les domaines de l’agriculture, la santé, l’enseignement ou encore la formation professionnelle.

Autant de chantiers d’envergure réalisés sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI et qui font qu’aujourd’hui le Maroc est devenu un acteur majeur et incontournable dans le continent africain, a affirmé le diplomate.
Tout en soulignant que le retour du Maroc à l’Union africaine a été salué par Moscou, Lacheheb a exprimé la disposition du Royaume de jouer le rôle de porte d’accès en Afrique des investisseurs russes.

Et de souligner que le Maroc, un pays qui promeut le dialogue, la paix et la coopération face aux défis mondiaux, est devenu une destination de choix pour l’organisation d’événements d’envergure internationale, accueillant deux années après la conférence sur les changements climatiques COP 22 à Marrakech, une conférence internationale sur la migration organisée également par les Nations-Unis.

Revenant sur les relations entre le Maroc et la Russie, il s’est félicité de leur excellence, affirmant qu’il s’agit pour le Maroc d’un choix stratégique visant à diversifier ses partenariats.