La France célèbre le 75ème anniversaire du Débarquement allié en Normandie

La France a célébré, jeudi, en grande pompe le 75ème anniversaire du Débarquement allié du 6 juin 1944 sur les plages de Normandie, considéré comme un tournant de la Seconde Guerre mondiale.

Les célébrations ont débuté dans la matinée à Ver-sur-Mer (Calvados, Normandie), où le président français Emmanuel Macron et la Première ministre britannique Theresa May ont dévoilé la première pierre du futur mémorial en hommage aux militaires britanniques qui ont participé au Débarquement.

A cette occasion, le Chef de l’Etat français a réaffirmé la solidité “des liens singuliers” entre la France et le Royaume-Uni malgré la perspective du Brexit. “Quoiqu’il arrive, nous serons toujours côte à côte parce que c’est notre destin commun”, a dit Emmanuel Macron.

De son côté, Theresa May a rendu hommage au “courage” et au “dévouement” des 156.000 hommes, dont 83.000 du Royaume-Uni et du Commonwealth, ayant débarqué en Normandie le “D Day” (Jour J).

“Il est extrêmement émouvant de se trouver ici aujourd’hui, de regarder par dessus les plages où eut lieu l’une des plus importantes batailles pour la liberté dans les annales de l’Histoire”, a-t-elle déclaré devant 200 invités, pour moitié britanniques, parmi lesquels quelques vétérans médaillés.


Le futur mémorial sera érigé face à la mer en l’honneur des 22.000 militaires tombés en servant sous commandement britannique au cours de la bataille de Normandie en 1944. Ce monument, prévu pour être ouvert le 6 juin 2020, est financé par le gouvernement britannique qui est prêt à investir près de 20 millions de livres.

Après cette cérémonie, le président français s’est rendu à Colleville-sur-Mer (Calvados, Normandie), pour une autre cérémonie au cimetière américain avec son homologue Donald Trump, en présence de vétérans dont certains centenaires.

A cette occasion, le président français a rendu hommage aux vétérans à qui « nous devons: la liberté”, évoquant le “pari fou de faire libérer l’Europe du joug nazi par la mer”.

Devant Donald Trump, le Président français a appelé à ne “jamais cesser de faire vivre l’alliance des peuples libres”.


“Vous êtes la fierté de notre Nation”, a de son côté lancé M. Trump à l’adresse des vétérans américains présents, dont une cinquantaine du Jour J.

“Il y a 75 ans jour pour jour, sur ces côtes, sur ces falaises, 10.000 hommes ont versé leur sang et des milliers ont sacrifié leur vie pour leurs frères, leurs pays, et pour la survie de la liberté”, a-t-il ajouté, avant de louer les liens “indestructibles” entre les Etats-Unis et leurs alliés.

En raison des différentes cérémonies organisées sur la côte normande et de la présence de chefs d’Etat et de gouvernement, des mesures de sécurité draconiennes et des restrictions de circulation ont été mises en place, notamment à Caen où Emmanuel Macron et Donald Trump ont eu des entretiens suivis d’un déjeuner.

Les célébrations se poursuivront en fin de journée avec une cérémonie à Courseulles-sur-Mer (Calvados), présidée par le premier ministre, Edouard Philippe, en présence de plusieurs têtes couronnées européennes.


Les commémorations du Day D avaient débuté mercredi à Portsmouth (Angleterre), où Donald Trump, Emmanuel Macron et la Reine Elizabeth II ont donné le coup d’envoi des célébrations de ce 75e anniversaire.

Les 16 pays représentés à ces célébrations ont adopté une « déclaration » pour « faire en sorte que les sacrifices du passé ne soient jamais vains et jamais oubliés ».

Étape clé de la libération de l’Europe, le Débarquement est le plus important de l’histoire par le nombre de navires engagés: 6.939 navires ont débarqué 132.700 hommes sur les plages de Normandie.