A LA UNECoronavirus

La France franchit la barre des 35 millions de primo-vaccinés

La France a franchi, mercredi, la barre des 35 millions de primo-vaccinés contre le nouveau coronavirus, a annoncé le ministère de la Santé.

Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 35 105 376 personnes ont reçu au moins une injection, soit 52,1% de la population totale, a indiqué le ministère dans un communiqué, alors que les autorités sanitaires s’alarment face à la propagation du variant Delta du Covid qui représente désormais 40% des nouvelles contaminations et redoutent une quatrième vague épidémique imminente.

En outre, le ministère a fait savoir que 25 839 300 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet, ce qui représente 38,3% de la population totale.

Le gouvernement français a réitéré mercredi ses appels pour une “vaccination massive” contre le Covid-19.

Pour l’heure, le variant Delta “représente plus de 40% des contaminations“, alors que ce chiffre était la semaine dernière de 20%, a indiqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, lors d’un point presse tenu à l’issue du Conseil des ministres.

→ Lire aussi : OMS : « L’équité vaccinale n’est pas de la charité »

Le taux d’incidence national a augmenté de 21%, un chiffre qui a doublé parmi les 20-29 ans, a-t-il souligné, affirmant que “l’épidémie gagne du terrain“.

Le risque d’une quatrième vague rapide est là“, a-t-il affirmé, appelant à la vaccination “massive” pour y faire face.

L’exécutif français s’est fixé pour objectifs de faire vacciner 85% des personnes âgées de plus de 50 ans et des adultes atteints de comorbidité, 75% des adultes avec au moins une dose, soit 40 millions de personnes, et 66% avec un schéma vaccinal complet, soit 35 millions d’individus d’ici la fin du mois d’août.

Face à un regain des contaminations et la propagation du variant Delta, le gouvernement envisage de rendre obligatoire la vaccination, notamment pour les personnels soignants.

Dans ce contexte, un conseil de défense sanitaire devrait se tenir lundi matin à l’Elysée sous la présidence d’Emmanuel Macron afin d’évoquer notamment un éventuel retour à certaines restrictions face à la pandémie, selon les médias.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page