La France prendra des mesures afin d’assurer la sécurité de son personnel en Syrie

France
France

La France prendra des mesures dans les prochaines heures pour assurer la sécurité des personnels français militaires et civils présents dans le nord-est syrien où la Turquie mène une offensive militaire, a annoncé lundi l’Elysée dans un communiqué.

Un programme de réponse humanitaire d’urgence sera mis en œuvre pour faire face aux besoins des populations de cette région, indique le communiqué, publié à l’issue d’un Conseil de Défense et de Sécurité nationale, présidé dimanche soir par le chef de l’Etat français Emmanuel Macron, en vue de faire le point de la situation dans le nord-est syrien.

→ Lire aussi : La France “suspend les exportations vers la Turquie de matériels de guerre susceptibles d’être employés” en Syrie

A cette occasion, M. Macron a souligné que l’offensive unilatérale engagée par la Turquie “comportait le risque d’entraîner des conséquences humanitaires dramatiques, une résurgence de Daech dans la région et une déstabilisation durable du nord-est syrien”, ajoute la même source, notant que la France “condamne dans les termes les plus fermes” l’opération militaire turque.

Paris accentuera ses efforts diplomatiques, en étroite coordination avec ses partenaires de la coalition contre Daech, dans le cadre de l’Union européenne, de l’Otan et du Conseil de sécurité des Nations unies pour obtenir la cessation immédiate de l’offensive turque en cours, relève-t-on.

“La priorité absolue doit être d’empêcher la résurgence de Daech dans la région. Le risque d’évasion, en raison de l’offensive de la Turquie, des terroristes de Daech faits prisonniers, est pleinement pris en compte”, souligne l’Elysée, faisant observer que des mesures ont également été adoptées pour renforcer la “sécurité du territoire national dans ce contexte”.