La France prête à accueillir une partie des migrants bloqués près de Malte

La France prête à accueillir une partie des migrants bloqués près de Malte

La France serait prête à accueillir une partie des 49 migrants bloqués, depuis plusieurs jours, en Méditerranée sur deux bateaux d’ONGs allemandes, à croire le journal Le Monde qui cite l’entourage du président Emmanuel Macron.

Paris se serait déclarée prête à faire ce geste «dans le cadre d’un effort collectif de répartition», indique jeudi le quotidien en faisant référence à un proche du chef de l’Etat français. «Il y a urgence», a-il-il soutenu.

Malte a accepté, jeudi, d'abriter dans ses eaux le Sea-Watch-3 et le Professor-Albrecht-Penck qui affrontaient, ces derniers jours, une mer particulièrement agitée dans l’attente d’un port susceptible de les accueillir.

La détérioration des conditions des migrants, qui avaient été sauvés il y a une dizaine de jours au large de la Libye, a poussé les deux navires à demander de l'aide.

→ Lire aussi : Arrivée en Espagne du bateau d’une ONG ayant secouru plus de 300 migrants en Méditerranée

Ni Malte, ni l’Italie, ni l’Espagne n’avaient jusqu’alors répondu aux sollicitations des deux ONGs.

Selon Le Monde, les autorités néerlandaises et allemandes se seraient également déclarées disposées à accueillir certains des migrants, mais seulement dans le cadre d’un effort partagé européen. L’annonce française devrait permettre d’accélérer une solution, estime le quotidien.

Lundi, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) avait lancé un appel pour la proposition d'urgence de ports sûrs pour l’accostage de deux bateaux allemands ainsi que le débarquement des 49 réfugiés et migrants secourus, dont des jeunes enfants.

Parallèlement à cet appel, des efforts sont déployés par la Commission européenne pour répartir 249 autres migrants secourus dans les tout derniers jours de décembre 2018 par les garde-côtes maltais.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :