A LA UNECulture

La France restitue à l’Egypte 114 pièces d’antiquité sorties illégalement du pays

Les autorités françaises ont restitué à l’Egypte plus d’une centaine de pièces d’antiquités d’une grande valeur historique, sorties illégalement de ce pays, rapportent vendredi les médias de l’hexagone.

Il s’agit de 114 pièces d’antiquités d’origine égyptienne, qui avaient quitté illégalement le pays des Pharaons par deux héritiers d’un passionné d’égyptologie, ajoutent les médias.

Ces objets ont été restitués cette semaine à l’Égypte par les enquêteurs de l’Office central de lutte contre les trafics de biens culturels (OCB), basé à Nanterre, en banlieue parisienne.

→ Lire aussi : Égypte: un ancien député arrêté pour trafic d’antiquités

L’office avait été saisi de cette affaire en décembre 2019 à la suite d’une dénonciation anonyme sur la présence, dans la succession d’un passionné d’égyptologie, d’objets dépourvus des documents nécessaires à leur sortie du territoire égyptien.

Selon la presse, qui cite le chef de l’OCB, le lot comprend notamment des statuettes, des objets funéraires, des masques, des morceaux de statue en granit et de la vaisselle égyptienne antique.

La restitution a eu lieu mercredi à l’ambassade d’Égypte à Paris, en présence de plusieurs responsables égyptiens et français.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page