La France s’engage à accueillir un total de 500 migrants mineurs du camp de Moria en Grèce

migrants

La France va accueillir un total de 500 migrants mineurs rescapés de l’incendie qui a récemment ravagé le camp de Moria en Grèce, a annoncé mercredi soir le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes, Clément Beaune.

“La France a déjà pris un engagement précis (pour l’accueil) de 350 mineurs (…) et nous allons prendre un engagement supplémentaire d’environ 150 mineurs”, a indiqué le responsable gouvernemental français dans des déclarations relayées par les médias du pays.

“Depuis le début de l’année, en solidarité avec la Grèce, la France accueillera 1.000 personnes, des mineurs pour moitié et des familles en difficulté”, a-t-il ajouté.

Quelque 12.000 migrants se sont retrouvés sans abri, après l’incendie qui a ravagé, il y a deux semaines, le camp insalubre et surpeuplé de Moria.

Dix pays de l’Union européenne s’étaient engagés à accueillir quelque 400 migrants mineurs non accompagnés, évacués de Lesbos. Parmi ces pays, l’Allemagne et la France avaient dans un premier temps assuré qu’ils prendraient en charge chacun 100 à 150 de ces enfants.


La Commission européenne a dévoilé mercredi un nouveau “Pacte sur la migration et l’asile”, proposant un “mécanisme de solidarité” entre les 27.