La Grèce condamne “le harcèlement” d’un hélicoptère par des avions de chasse turcs

Grèce

La Grèce a “condamné le harcèlement provocateur”, la veille, d’un hélicoptère de l’armée hellénique en mer Egée avec à bord le ministre de la Défense, Nikos Panagiotopoulos, par des avions de chasse turcs.

“Nous condamnons fermement le harcèlement par des appareils turcs de l’hélicoptère qui transportait le ministre de la Défense, Nikos Panagiotopoulos, et le chef d’état-major de l’armée grecque, le général Konstantinos Floros”, a indiqué le ministère grec des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le ministère a qualifié “cet acte d’inacceptable” et appelé Ankara à “oeuvrer dans le cadre de bon voisinage comme les autres pays de la région, en respectant le Droit international au lieu de le violer systématiquement”.

Selon une source militaire, le ministre et le chef d’état-major effectuaient une visite dimanche des avant-postes militaires sur des îles grecques dans le sud-est de la mer Egée.