ban600
credit agricol

La guitariste Ingrid Riollot ouvre le bal du 23ème Festival international des cordes pincées

La guitariste Ingrid Riollot ouvre le bal du 23ème Festival international des cordes pincées

Les amateurs de la guitare ont pu savourer, mardi soir à Rabat, la performance de la talentueuse artiste française Ingrid Riollot qui a ouvert le bal de la 23ème édition du Festival international des cordes pincées. La virtuose de la guitare a interprété avec brio une série de compositions puisées dans des répertoires musicaux aussi riches que ceux espagnol, australien, japonais, paraguayen et brésilien.

Elle a ainsi proposé aux mélomanes un florilège de morceaux parmi lesquels "Hello Francis" du célèbre compositeur John Williams ou encore "Sakura Variations", proposés en lever de rideau de l'édition 2018 organisée avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication. "C'est un grand honneur pour moi de participer au concert d'ouverture des Cordes pincées à Rabat, un festival qui jouit d'une grande notoriété auprès des guitaristes du monde entier", a déclaré l'artiste à la MAP après ce spectacle musical digne d'un voyage sensoriel pleins d'émotions, de passion et d'harmonie.

"Prendre part à cette manifestation artistique grandiose est un rêve pour moi qui devient une réalité", a confié Riollot, faisant part de sa joie de satisfaction de se produire pour la première fois devant un public marocain "chaleureux et convivial". Le directeur-fondateur du Festival, Said Laghzaoui, a de son côté souligné que le programme concocté cette année s’inscrit dans la continuité de la 22ème édition, avec un programme étoffé qui prévoit entre autres des concerts solo et duo de la musique classique de différents pays.

→ Lire aussi : 15ème anniversaire en fanfare pour les Andalousies Atlantiques d’Essaouira

Les organisateurs s'ouvrent sur la jeunesse en ce sens qu'une jeune musicienne marocaine âgée à peine de 15 ans se produira en concert en jouant au "qanoun", une première dans l'histoire de ce festival a-t-il fait savoir. Et les nouveautés ne se limitent pas à ce niveau, a-t-il tenu à préciser, puisque le festival s'ouvre aussi sur les réseaux sociaux dans l'objectif de toucher le jeune public et communiquer davantage avec les amateurs et les férus de cet art musical.

Organisé jusqu'au 19 octobre courant, cette 23ème édition promet un menu aussi riche que varié pour les festivaliers avec la participation du marocain Abdennaceur Mekkaoui qui donnera un concert de musique arabe en duo avec sa fille Hiba, de Gabriel Guillén (Autriche) qui va interpréter des compositions du répertoire classique et sud-américain. A l'affiche également figure la Portugaise Marta Pereira da Costa qui présentera un spectacle de Fado.

Depuis sa création et jusqu'à cette 23ème version, tenu également en collaboration notamment avec la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc, l'Ambassade d'Autriche et l'Ambassade du Portugal, le festival compte un totale de participation de 209 artistes représentant 27 pays de divers répertoires musicaux et de différentes cultures.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :