AccueilA LA UNELa jeunesse se mobilise pour la parité !
parité

La jeunesse se mobilise pour la parité !

L’association Joussour Forum des Femmes Marocaines continue son combat pour la parité ! Dans le cadre d’une campagne nationale signée « Parité maintenant », cette ONG a choisi d’intégrer la jeunesse dans son projet, pour une parité effective, en organisant ce mercredi 6 novembre, à Rabat, un atelier destiné à une trentaine de jeunes.

Quelques jours seulement après le lancement de sa campagne « Parité maintenant », Jossour FFM se mobilise pour fédérer la jeunesse. Son cheval de bataille : la discrimination structurelle des femmes dans tous les domaines. Dans ce cadre, un atelier destiné à une trentaine de jeunes, s’est tenu ce mercredi 6 novembre, à Rabat.

Animé par la Présidente de Jossour, Omayma Achour, la Coordinatrice du programme Egalité de genre de la Fondation Friedrich Ebert Batirtze Eguiluz Herrera, ainsi que la Coordinatrice du projet Parité, Ouafa Hajji, cet atelier est placé sous le thème « Parité maintenant : Formation-action des jeunes ».

Une initiative qui vise l’« empowerment » des jeunes en tant qu’acteurs de changement pour une société égalitaire et plus juste, à travers un apprentissage constructif de participation citoyenne.

Soucieuse des questions d’accès des femmes aux sphères de prise de décision et la nécessité d’œuvrer pour une parité effective, cette association plaide pour le respect du principe constitutionnel de non-discrimination et l’article 19, qui consacre « l’égalité dans tous les domaines » et prévoit la parité en tant que « mécanisme pour une représentation équilibrée des hommes et des femmes ».

Parmi les actions que Jossour a entreprises dans ce sens, l’élaboration d’une charte nationale d’engagement, signée par une centaine de personnalités, marquant ainsi le début « d’une mobilisation nationale des forces vives de la nation autour de l’accès des femmes aux sphères de prise de décision au même titre que l’homme ».

Cette ONG œuvre également pour une pétition nationale, dans le but d’ « inviter les pouvoirs publics à se pencher sur un dispositif législatif d’un rang supérieur assurant la mise en œuvre d’une parité globale effective dans le respect des engagements internationaux du Maroc et de la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD) ».

Par ailleurs, il est à noter que ces actions rentrent dans le cadre d’un projet de « promotion de la représentation politique des femmes », initié en 2017, par Jossour ffm et la Fondation Friedrich Ebert (FES).

Ce projet atteint, aujourd’hui, la troisième et dernière phase, visant à « hisser les femmes aux plus hautes sphères du pouvoir politique, économique, social, environnemental et culturel et sauvegarder les acquis démocratiques des deux dernières décennies ».

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :