La Ligue arabe condamne les prélèvements effectués par Israël sur les revenus d’impôts palestiniens

La Ligue arabe

La Ligue arabe a vigoureusement condamné, lundi, la décision d’Israël de procéder à des prélèvements sur une partie des revenus d’impôts dus à l’autorité palestinienne, qualifiant cette opération “d’acte de piraterie” de l’argent du peuple palestinien.

Dans un communiqué, la Ligue a souligné qu’elle “condamne vigoureusement la décision d’Israël de s’emparer d’une partie des impôts dus à l’autorité palestinienne en prétendant que ces montants correspondent aux allocations versées par l’Autorité aux familles des prisonniers palestiniens dans les geôles d’Israël”.

L’Autorité a indiqué que cette mesure constitue une “violation flagrante d’engagements internationaux, ce qui nécessite une réponse sérieuse de la part des instances des Nations unies, afin de contrer cette nouvelle offensive israélienne”.

→ Lire aussi : L’envoyé de l’ONU au Moyen-Orient choqué par le meurtre de deux enfants palestiniens à Gaza

Israël avait décidé de geler près de 139 millions de dollars qu’il devait verser à l’Autorité palestinienne, sous le prétexte qu’une partie de ce montant est versée, en guise d’allocations, aux prisonniers, à leurs familles et aux familles de martyrs palestiniens.


Le gouvernement israélien reverse à l’Autorité palestinienne la TVA et les droits de douane qu’il collecte, au nom du ministère palestinien des finances, sur les produits importés par les Palestiniens.