La marine libanaise intercepte 37 candidats à la migration irrégulière

migration

La marine libanaise a intercepté, samedi près d’une île au large de la ville de Tripoli (nord), un “bateau utilisé pour le transport clandestin de personnes” avec à son bord 37 migrants, a indiqué dimanche l’armée libanaise dans un communiqué.

34 Syriens, deux Libanais et un Palestinien se trouvaient à bord de l’embarcation, parmi eux sept enfants, précise le communiqué, ajoutant qu’un Libanais a été arrêté pour avoir “organisé et préparé l’opération clandestine”.

Début septembre, les autorités chypriotes ont intercepté cinq bateaux en quelques jours, avec à leur bord plus de 150 migrants. Pour sa part, la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) avait annoncé, mi septembre, avoir sauvé 36 personnes à bord d’un navire au large du pays.

Les passagers se sont retrouvés perdus plusieurs jours en mer, sans eau ni nourriture sur l’embarcation car les passeurs leurs avaient interdit de prendre leurs affaires avec eux, ont déclarés les familles de certains passagers.

Les corps de quatre migrants avaient par la suite été repêchés en mer.


( Avec MAP )