La Marine Royale met en échec deux importantes opérations de trafic de drogue

Marine Royale

Un Garde-côtes de la Marine Royale en mission de patrouille en Méditerranée a avorté, lundi vers 04h du matin, une opération de trafic de drogue perpétrée par quatre individus à bord d’une embarcation pneumatique transportant une quantité importante de stupéfiants, apprend-on de source militaire.

Après une course-poursuite qui a duré une quarantaine de minutes et malgré des tirs de sommation, l’embarcation a refusé d’obtempérer, précise-t-on, faisant savoir que le Garde-côtes a ainsi été contraint d’effectuer un tir visant le moteur de l’embarcation.

Cette opération s’est soldée par le décès d’un des trafiquants atteint par ricochet, la blessure d’un autre et la récupération d’une importante quantité de stupéfiants, indique-t-on de même source, ajoutant que les délinquants et la cargaison de drogue récupérée ont été ramenés au port de Tanger-ville et remis aux autorités locales.

Dans la même journée, une autre unité de la Marine Royale a procédé à l’avortement d’une deuxième opération de trafic de stupéfiants au large d’Assilah, vers 06h du matin, relève-t-on de même source.

Cette opération, précise-t-on, a permis l’arrestation de quatre trafiquants et la saisie d’une importante quantité de stupéfiants.

Les contrevenants et les saisies de drogue ont été remis à la Gendarmerie Royale pour les enquêtes d’usage et les poursuites judiciaires, selon la même source.