La musique hassanie à l’honneur à Varsovie

La musique hassanie à l'honneur à Varsovie

La musique hassanie a été à l’honneur à Varsovie à l’occasion d’une soirée musicale animée, dimanche soir, par l’artiste Mustapha El Boudani du groupe Chigaga qui a gratifié le public d’une brillante prestation musicale.

L’artiste a enchanté le public, au Musée Asie et Pacifique de Varsovie, avec des rythmes envoûtants et des morceaux de musique puisés dans le riche répertoire du patrimoine marocain et la poésie hassanie raffinée, en associant instruments de musique traditionnels et modernes.

Vêtu de l’habit traditionnel, l’artiste originaire de M’hamid El Ghizlane, à la voix singulière et envoûtante, chante la beauté du désert, la vie des nomades, l’amour, les coutumes et traditions ainsi que d’autres thèmes inspirés des sensations du vécu quotidien, dans un parfait accord poétique et musical.

Intervenant lors de cette manifestation culturelle, l’ambassadeur du Maroc en Pologne, M. Youns Tijani, a souligné la place accordée dans la Constitution à la culture hassanie, en tant que composante de l’identité nationale.

M. Tijani a souligné que cette manifestation organisée par l’ambassade du Maroc en collaboration avec le Musée Asie et Pacifique, s’inscrit dans le cadre de la célébration du 60ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et la Pologne.


Cette soirée hassanie s’inscrit dans le cadre d’une série d’événements culturels du Musée Asie et Pacifique de Varsovie dédiés au Maroc.

→Lire aussi: La fille du Président azerbaïdjanais tombe sous le charme de la musique andalouse

Le Musée a abrité une exposition ”Rêve du Sahara” des photographes Dorota Chojnowska et Saleem Saffarini, artiste d’origine palestinienne installé en Pologne.

A travers une vingtaine d’œuvres donnant notamment à voir des dunes à perte de vue, des couleurs orangées, bleu et brun, le rituel du thé, les randonnées chamelières, les chants hassanis, l’exposition a constitué une invite au voyage dans cette région du Royaume, réputée pour ses variétés de paysages époustouflants, ses traditions, ainsi que son patrimoine riche et diversifié.


Dans le cadre de ses activités centrées sur la culture arabe, le Musée Asie et Pacifique de Varsovie abrite aussi une exposition de Bijoux de différentes régions du Royaume.

Intitulée, “Bijoux traditionnels du Monde arabe”, cette exposition qui se poursuivra jusqu’au 1er mars prochain, propose des bijoux de différentes régions du Royaume notamment le Moyen Atlas et la région de Tiznit. Les objets exposés dont des colliers imposants aux motifs fins et délicats ornés de pierres et de pièces de monnaie, parures, bracelets et pendentifs ”Khemissa” mais aussi fibules en argent, témoignent d’un savoir-faire ancestral des artisans mais aussi des traditions tribales.

Le Musée a également organisé récemment une exposition de tableaux des artistes peintres marocains Mustapha Hafid et Najib Kheldouni, qui ont fait leurs études à l’Académie polonaise des beaux arts et qui sont toujours actifs en Pologne.