La pandémie de coronavirus a fait plus de 75.000 morts dans le monde

pandémie

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 75.542 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 11h00 GMT.

Plus de 1.351.000 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 191 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière. Parmi ces cas, au moins 253.900 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

L’Italie, qui a recensé son premier décès lié au coronavirus fin février, est le pays le plus touché en nombre de morts avec 16.523 décès pour 132.547 cas. 22.837 personnes sont considérées comme guéries par les autorités italiennes.

Après l’Italie, les pays les plus touchés sont l’Espagne avec 13.798 morts pour 140.510 cas, les États-Unis avec 10.993 morts (368.449 cas), la France avec 8.911 morts (98.010 cas) et le Royaume-Uni avec 5.373 morts (51.608 cas).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao), où l’épidémie a débuté fin décembre, a dénombré au total 81.740 cas (32 nouveaux entre lundi et mardi), dont 3.331 décès (aucun nouveau) et 77.167 guérisons.


En nombre de cas, les États-Unis sont le pays le plus touché, avec 368.449 contaminations officiellement recensées, dont 10.993 décès et 19.865 guéris.

Depuis lundi à 19h00 GMT, le Malawi, Madagascar et le Bénin ont annoncé les premiers décès liés au virus sur leur sol.

L’Europe totalisait mardi à 11h00 GMT 53.928 décès pour 708.951 cas, les Etats-Unis et le Canada 11.332 décès (384.947 cas), l’Asie 4.308 décès (122.348 cas), le Moyen-Orient 4.083 décès (81.952 cas), l’Amérique latine et les Caraïbes 1.353 décès (35.842 cas), l’Afrique 493 décès (10.005 cas) et l’Océanie 45 décès (6.962 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).


Avec AFP