“La place de l’innovation dans le système d’enseignement supérieur au Maroc” au cœur d’une table ronde à l’ISGA

“La place de l’innovation dans le système d’enseignement supérieur au Maroc” au cœur d’une table ronde à l’ISGA

L’Institut Supérieur d'ingénierie et des Affaires (ISGA) a organisé mardi 29 janvier 2019, une table ronde autour du thème : "La place de l’innovation dans le système d’enseignement supérieur au Maroc", au sein de son campus de Casablanca. L’échange s’est déroulé entre les responsables de l’ISGA et la presse.

Cette rencontre a réuni autour d’une table le fondateur du Groupe d’écoles ISGA, Mohammed Diouri, avec à ses côtés le directeur Général de l’ISGA Khalid Benzakour, le directeur à l’ISGA Casablanca, Nabil Cherkaoui et des journalistes de la presse marocaine. Dans une ambiance détendue et sans protocole, les échanges ont porté, entre autres, sur les enjeux pour l’innovation du système d’enseignement supérieur, les conditions qui la favorisent, son coût et l’impact qu’elle peut avoir sur l’étudiant, l’école et l’entreprise.

Mettant face à face l’enseignement traditionnel et la nouvelle approche apportée par le développement des nouvelles technologies, les dirigeants de l’ISGA, à tour de rôle et répondant aux questions des journalistes, se sont évertués à montrer les avancées notables observées dans le système de transmission du savoir qui a évolué de la méthode à sens unique –une méthode dans laquelle le professeur dicte le savoir et les apprenants prennent note– à la méthode collaborative dite classe inversée, plus adaptée au monde actuel et dans laquelle l’interaction est le maître mot.

Toutefois, comme l’ont souligné ces professionnels de l’enseignement, la nouvelle pédagogie pourrait ne pas faire que des heureux, car les formateurs qui ne prendraient pas le train de l’évolution en marche, en actualisant leurs procédés selon les nouveaux moyens de communication, pourraient s’éjecter eux-mêmes du système. En effet, "les enseignants doivent désormais adapter constamment leur enseignement à l’évolution des nouvelles technologies".

Rappelant que l’innovation dans le système d’enseignement permet aux étudiants du monde entier d’accéder aux mêmes informations au même moment, Mohammed Diouri a estimé que l’Intelligence artificielle (IA) qui fait son entrée dans le monde de l’enseignement devrait « chambouler la formation supérieure » dans les années à venir, en intégrant une nouvelle pédagogie adaptée à chaque individu selon son niveau, sa compréhension et sa mémorisation.

Créée en 1981, l’Institut Supérieur d'ingénierie et des Affaires (ISGA) se compose de 5 campus répartis sur le territoire marocain : Rabat, Casablanca, Marrakech, Fès et El Jadida.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :