A LA UNE

La police de Dubaï interpelle le chef d’un gang de trafic de drogue, recherché à l’échelle internationale

La police de Dubaï aux Émirats Arabes Unis a annoncé, jeudi soir, l’interpellation du chef d’un gang de trafic de drogue, d’origine algérienne, recherché au niveau international, précisant qu’il s’agit de « l’un des plus gros barons de la drogue en France » figurant sur les listes d’Interpol.

Âgé de 39 ans, Moufide Bouchibi, surnommé « Mouf », est l’un plus gros importateurs de résine de cannabis en France, a précisé le commandement général de la police de Dubaï, ajoutant que le mis en cause est considéré comme l’un des éléments les plus dangereux au vu des accusations qui lui sont attribuées par les autorités françaises qui le qualifient de « fantôme » en raison de sa longue cavale qui aura duré 10 ans.

Le suspect faisait l’objet d’une notice rouge émise à son encontre cette année par Interpol sous l’accusation d’appartenance à des organisations criminelles dangereuse et de trafic de drogue après avoir entré aux Émirats Arabes Unis en usurpant l’identité d’une autre personne avec des documents officiels (passeport et visa de voyage), a relevé la même source, selon laquelle l’interpellation du mise en cause est intervenue grâce à la coopération fructueuse avec les autorités françaises et Interpol.

Selon le commissaire Jamal Salem Al Jallaf, directeur du Département général des enquêtes criminelles de Dubaï, l’homme sera présenté au parquet général dès l’achèvement de l’enquête menée par la police de Dubaï, précisant qu’il incombe au ministère de la justice de déterminer les modalités de son extradition vers la France sous la supervision d’Interpol.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page