La Premier League met un terme à son accord de diffusion en Chine

Premier League

La Premier League a annoncé, jeudi, mettre un terme prématuré à l’accord de diffusion de ses matches en Chine qui devait couvrir la période 2019 à 2022.

“La Premier League confirme qu’elle a mis un terme ce jour à son accord pour la diffusion de ses matches en Chine avec le détenteur des droits pour ce territoire”, a-t-elle expliqué dans un communiqué.

Le service de diffusion par internet (streaming) PPTC avait payé, selon la presse, 700 millions de dollars en 2016 pour retransmettre le championnat anglais entre 2019 et 2022, un contrat décrit par les médias comme le plus gros contrat à l’étranger signé par la Premier League.

Mais le groupe n’aurait pas honoré un paiement de 179 M EUR dû en mars, alors que le championnat était interrompu à cause de la pandémie de Covid-19.

La Premier League avait repris mi-juin et avait été menée à son terme à huis clos.


Le championnat anglais va maintenant devoir essayer de trouver un autre diffuseur pour éviter une perte sèche à ses clubs qui serait un nouveau gros coup dur financier.