A LA UNESahara Marocain

La presse polonaise parle des investissements polonais au Sahara marocain

Les atouts qu’offrent les provinces du sud du Royaume encouragent de plus en plus d’investisseurs polonais à venir s’y installer, écrit le site d’affaires « Biznespolska« .

Rappelant la signature récemment par l’ambassadeur du Maroc à Varsovie, Abderrahim Atmoun d’une déclaration d’intention avec deux entreprises polonaises spécialisées dans la production d’équipements de transport et de logistique civils et militaires, le site spécialisé souligne le climat favorable à l’investissement au Maroc.

Il relève que les représentants des deux entreprises polonaises Chimide Polska et Zamet-Glowno qui ont signé cet égard, se sont félicités des opportunités offertes aux sociétés étrangères qui souhaitent investir au Maroc et des efforts déployés par le Royaume pour le développement des provinces sahariennes.

Évoquant l’intérêt de son entreprise pour le Sahara, Krzysztof Teodor Biesiadecki de Chimide Polska, a salué le « climat de stabilité dont bénéficie le Royaume, sa dynamique de développement et les réformes audacieuses lancées par SM le Roi Mohammed VI« , écrit le site qui relève que le Maroc jouit d’un climat de stabilité dans un environnement régional instable depuis le printemps arabe de 2011, rappelant qu’en janvier dernier d’autres investisseurs polonais ont signé des accords commerciaux pour investir dans la région sud du Maroc.

→ Lire aussi : Des entreprises polonaises intéressées à investir dans les provinces du sud du Royaume

Le site met également en avant la position stratégique du Royaume et l’importance de sa « population jeune, dynamique et relativement bien formée« , ajoutant que le Maroc a mis en œuvre divers projets de développement dans ses provinces du sud pour renforcer l’intérêt international et les investissements dans la région.

Suite à la reconnaissance par les États-Unis de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara, « de nombreux acteurs internationaux ont manifesté leur intérêt » pour a région, a soutenu le site web, rappelant que « de nombreux pays partenaires ont exprimé leur soutien au plan d’autonomie du Maroc en établissant des consulats dans les villes de Dakhla et Laâyoune« .

Bien que la Pologne n’ait qu’un seul consulat à Agadir, a-t-il noté, « le regain d’intérêt polonais pour la région suggère que ce pays européen pourrait un jour soutenir le Maroc dans sa quête d’une plus grande reconnaissance internationale de sa souveraineté territoriale« .

BiznesPolska note que le Maroc cherche également à bénéficier économiquement des IDE dans ses provinces du Sud, précisant que les investissements étrangers ont représenté 13,8 milliards de dirhams (1,56 milliard de dollars) de janvier à novembre 2020.

Et de conclure que « malgré les effets négatifs de la pandémie de Covid-19, le Maroc continue d’accueillir de nouveaux investisseurs étrangers« .

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page