La promotion de la chose culturelle au centre des entretiens de M. El Aaraj avec la ministre québécoise des Relations internationales et de la Francophonie

La promotion de la chose culturelle au centre des entretiens de M. El Aaraj avec la ministre québécoise des Relations internationales et de la Francophonie

La phase finale des éliminatoires de la 3è édition du concours ’’Défi de la lecture arabe’’ à l’échelle nationale a débuté, mercredi à Oujda, avec la participation de candidats représentant les différentes régions du Royaume.

Cette compétition culturelle vise à développer l’envie de la lecture chez les enfants et les jeunes dans le monde arabe en vue de renforcer leurs capacités de réflexion, d’analyse et de critique et de promouvoir les valeurs de tolérance et d’ouverture culturelle.

L’Académie régionale de l’éducation et de la culture (AREF) de l’Oriental abrite, trois jours durant, les éliminatoires de ce concours organisé au niveau national par le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Selon le directeur provincial de l’éducation et de la formation à Oujda, Mohamed Zerrouki, cette compétition arabe a montré une forte adhésion des élèves (garçons et filles) des cycles primaire et secondaire, et des cadres administratifs et éducatifs.


L’organisation à Oujda de cette phase des qualifications nationales, a-t-il précisé dans une déclaration à la MAP, s’inscrit dans le sillage de la célébration de la désignation de cette ville comme capitale de la culture arabe pour l’année 2018.

>>Lire aussi : Les Marocains de Toronto célèbrent les Journées culturelles marocaines en Ontario

M. Zerrouki a souligné dans ce sens l’impact positif de ce projet constructif sur le développement de la lecture au sein des établissements scolaires et l’encouragement du livre arabe.

Le défi comporte cinq étapes, chacune comprenant la lecture et un résumé de 10 livres par chaque étudiant participant avant de passer aux phases de qualification au niveau des écoles, en tenant compte des zones éducatives. Quant aux qualifications finales pour les gagnants au niveau du monde arabe, elles auront lieu à Dubaï.