AccueilA LA UNELa quantité de chira saisie près de Tanger a atteint 9 tonnes et 122 kilogrammes
chira

La quantité de chira saisie près de Tanger a atteint 9 tonnes et 122 kilogrammes

La quantité de chira saisie par les éléments du service provincial de la police judiciaire de la ville de Tanger, vendredi après-midi sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la Surveillance du territoire (DGST), a atteint après la fin de l’opération de pesage, 9 tonnes et 122 kilogrammes, a indiqué la préfecture de police de Tanger.

Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), cette opération sécuritaire avait été menée dans une ferme située au douar Daidaat, région de Gzennaya, à une vingtaine de kilomètres de Tanger, ajoutant que la perquisition avait permis de saisir 288 grandes plaquettes de résine de cannabis totalisant près de huit tonnes, ainsi que la saisie de trois bateaux pneumatiques et d’équipements de navigation maritime, en l’occurrence des torches, une boussole et 20 barils de carburant, outre deux appareils de communication sans fil.

→ Lire aussi : Tanger: près de 8 tonnes de chira saisies et 5 personnes arrêtées

L’opération avait aussi permis d’appréhender cinq personnes pour liens présumés avec un réseau de trafic international de drogue et de psychotropes, a précisé le communiqué.

Les éléments de la police judiciaire avaient également mis la main, dans la ferme et à la maison de l’un des suspects, sur des engins et des équipements utilisés dans le trafic international de drogues, a ajouté la même source, précisant qu’il s’agit d’un tracteur routier, de huit remorques de grande taille contenant des cavités aménagées pour le trafic de quantités considérables de drogue, d’une structure en acier d’une remorque, de quatre voitures, de plaques minéralogiques falsifiées, d’un important lot d’armes blanches de différentes tailles, d’une torche électrique, d’une caméra, d’une cagoule et d’une somme d’argent en dirhams.

Le communiqué indique que les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent afin d’interpeller toutes les personnes impliquées dans ce réseau criminel, de dévoiler leurs liens présumés aux niveaux national et international, de déterminer les voies terrestres et maritimes empruntées dans le trafic et d’identifier leurs liens présumés avec les crimes de blanchiment d’argent.

Et de conclure que cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts inlassables des services de la DGSN et de la DGST pour assurer une lutte efficace contre toute forme de criminalité qui guette la sécurité du pays et des citoyens.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :