La RADEES alloue 75 MDH d’investissements dans les secteurs de l’eau et de l’électricité

RADEES

La Régie Autonome Intercommunale de distribution d’Eau et d’Électricité de Safi (RADEES) a alloué quelque 75 millions de DH (MDH) d’investissements dans les secteurs de l’eau et de l’électricité dans la province au titre de l’année budgétaire 2019.

Ces données ont été présentées lors de la réunion du Conseil d’administration de la RADEES tenue sous la présidence du gouverneur de la province de Safi, Lahoucine Chaynane en présence des présidents des conseils communaux de Safi et Sebt Gzoula, les représentants des administrations centrales, les représentants des communes territoriales relevant de Safi, Tlat Bouguedra et Jemaâ Shaim, consacrée à l’examen des comptes de la Régie au titre de l’année budgétaire 2019.

Un communiqué de l’Agence indique que lors de cette réunion, le directeur général de la RADEES, Mustapha Nahed, a présenté un exposé détaillé sur les principales réalisations au titre de 2019 et les comptes de l’agence au titre de l’année budgétaire 2019.

Dans son exposé, M. Nahid a mis l’accent sur les investissements qui ont contribué à la préservation du rendement, l’amélioration des services aux clients ainsi que la poursuite de la réalisation des projets d’assainissement liquide.

Les réalisations se répartissent entre 22 MDH en tant qu’investissement dans le secteur de l’électricité (30%), 25 MDH dans le secteur de l’eau (34%) et 26 MDH dans le secteur de l’assainissement liquide (35%).


L’année 2019 a été marquée par la réalisation de plusieurs projets, dont la signature d’une convention de partenariat relative à la réalisation d’un projet de traitement des eaux usées à Safi et la réutilisation des eaux traitées, l’acquisition et l’installation d’un transformateur électrique 60/20 KV d’une puissance de 36 MVA (méga volt ampère) au centre de transformation Azib Derai.

L’année écoulée a vu aussi la poursuite des travaux de remplacement du canal principal au niveau du réseau d’eau potable par un canal de 630 mm, la poursuite des travaux de réalisation des canaux d’évacuation des eaux de pluies, la poursuite des travaux de réalisation des installations d’évacuation des eaux de pluie à la Place Boueddahab pour la protection contre les inondations.

Les projets de 2019 comportent également la poursuite des travaux de réalisation de deux châteaux d’eau d’une capacité de 1000 m2 pour chacun pour l’approvisionnement de Laadir et la ville de Sebt Gzoula en eau potable, la réalisation de deux stations de pompages et le raccordement de certains lotissements au réseau d’assainissement liquide.

En chiffres, la RADEES a réalisé 1.132 nouveaux raccordements au réseau d’électricité, 1.703 nouveaux raccordements au réseau d’eau, le remplacement, le renforcement et l’extension du réseau de distribution de l’électricité sur 18 km et l’installation de 9,5 km de canaux de distribution d’eau potable.


Au niveau commercial et financier, la RADEES a réalisé un gain estimé à 38 MDH et un chiffre d’affaires de 417 MDH.

Le CA a approuvé à l’unanimité les comptes de l’agence ainsi que les autres points inscrits à l’ordre du jour.

Au terme de cette réunion, le président du conseil d’administration a mis en relief les efforts de l’administration de la RADEES ainsi que les employés pour l’amélioration de la qualité des services et la garantie de la continuité de l’approvisionnement des populations en eau et électricité en dépit de la pandémie.