La reconnaissance US aura un grand impact sur le dossier du Sahara marocain

El Khalfi

La décision américaine de reconnaître la souveraineté du Maroc sur son Sahara aura un grand impact sur ce dossier, notamment sur les plans politique, économique et géostratégique, a affirmé mercredi Mustapha El Khalfi, ancien ministre de la Communication et président de la Commission du Sahara au sein du Parti de la Justice et du Développement (PJD).

Dans une interview avec le site d’information “le360.ma”, M. El Khalfi a souligné le caractère “historique” de la décision américaine, relevant que “la cause nationale vient de connaître un grand développement et une grande mutation puisque les États-Unis ont récemment informé l’ONU que désormais leur gestion de ce dossier s’identifie aux paramètres consécutifs à leur reconnaissance du Sahara marocain”.

Ceux qui misent sur un revirement de la position américaine, après l’arrivée au pouvoir de Joe Biden, “ont tort”, a dit l’ancien ministre, estimant qu’”il est improbable et difficile que la décision du président sortant, Donald Trump, soit revue par les démocrates conduits par le président élu, Joe Biden”.

La décision américaine n’est pas conjoncturelle, a martelé M. El Khalfi.

Interpellé au sujet de la propagande des milieux algériens sur ce dossier, M. El Khalfi a noté que le régime algérien reste opposé à la dynamique de l’histoire au sujet du Sahara marocain, relevant qu'”Alger doit prendre en compte cette transformation en mettant fin aux menaces, à l’insécurité et en encourageant la paix et la prospérité dans toute la région”.


Dans ce sens, il a déploré le fait que les autorités algériennes n’aient pas saisi cet important changement en refusant de “s’adapter à la nouvelle situation”.

M. El Khalfi a, par ailleurs, souligné que le PJD restera toujours uni derrière Sa Majesté le Roi pour la défense de l’intégrité territoriale du Maroc et de la cause palestinienne.

( Avec MAP )