La responsable onusienne chargée de la migration met en relief à Marrakech le rôle central du Maroc dans la gestion de la problématique de la migration

La responsable onusienne chargée de la migration met en relief à Marrakech le rôle central du Maroc dans la gestion de la problématique de la migration

 La représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour les migrations, Mme Louise Arbour, a mis en relief mardi, à Marrakech, le rôle central du Maroc dans la gestion de la problématique de la migration.

Lors de ces entretiens avec le ministre de l’intérieur, Abdelouafi Laftit, en marge de sa participation à la 5-ème Conférence ministérielle euro-africaine sur la migration et le développement durable, Mme Louise Arbour a salué aussi la politique migratoire du Maroc initiée sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Et de noter que la tenue en décembre prochain à Marrakech, de la 11è édition du Forum mondial sur la migration et le développement durable, confirme la crédibilité dont jouit le Maroc au niveau international et son rôle central dans la gestion de la problématique de la migration.

>>Lire aussi : L’interaction du Maroc avec les mécanismes onusiens des droits de l’homme en constante évolution


La 5ème Conférence ministérielle euro-africaine sur la migration et le développement sera marquée par l’adoption de la Déclaration de Marrakech et du Plan d’action de Marrakech.

Le Processus de Rabat est une plateforme d’échanges et de dialogue euro-africaine concernant les politiques, les opportunités et les défis en matière de migration et de développement dans le but d’échanger les expériences et bonnes pratiques, établir des partenariats et définir les priorités internationales en la matière.

La première Conférence ministérielle euro-africaine sur la migration et le développement avait eu lieu en 2006 à Rabat, alors que les trois éditions suivantes s’étaient tenues respectivement à Paris (2008), Dakar (2011) et Rome (2014).