La restructuration de la direction technique des équipes nationales au centre d’une réunion du comité directeur de la FRMF

FRMF

La réunion du comité directeur de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), tenue dimanche par visioconférence, a été consacrée à la restructuration de la direction technique des équipes nationales et à la confirmation de la demande du Maroc d’abriter les finales de la Ligue des champions (Casablanca) et de la Coupe de la CAF (Rabat).

Dans le cadre de la restructuration de la direction technique des équipes nationales, les catégories Jeunes des équipes nationales ont été réparties en deux pôles, le premier englobant les jeunes de U13 aux U20 sous la supervision du cadre national Fathi Jamal, et le second comprend l’équipe nationale des U23 et l’équipe nationale des joueurs locaux. Celui-ci sera dirigé par Houcine Ammouta, tandis que Reynald Pedros sera en charge du pôle football féminin et Hicham Dguig du pôle futsal, indique un communiqué de la FRMF.

La réunion a été l’occasion de confirmer la candidature du Maroc pour l’accueil des finales de la ligue des champions africaine au complexe sportif Mohammed V de Casablanca et de la coupe de la CAF au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat, ajoute le communiqué. Les villes d’Oujda et de Berkane ont été choisies pour accueillir la première édition de la ligue des champions africaine du football féminin.

Le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa a souligné la nécessité d’organiser une journée d’étude entre les clubs nationaux et les représentants de la Direction générale des impôts et ceux de la Caisse nationale de sécurité sociale pour discuter de l’acquittement des impôts par les clubs de foot et les versements dus à la CNSS à partir de juillet prochain dans l’objectif d’assurer aux joueurs une vie digne après la retraite. De son côté, le président de la Ligue nationale du football amateur (LNFA) Jamal Snoussi a présenté un nouveau projet proposant de réduire l’âge des joueurs du championnat de la première division amateur à moins de 25 ans, avec possibilité d’inscrire quatre joueurs ne dépassant pas 28 ans.

Pour la deuxième division amateur, le projet propose de réduire l’âge des joueurs admis à 23 ans, avec possibilité d’inscrire jusqu’à quatre joueurs ne dépassant pas 25 ans. Après délibération, les membres du comité directeur ont demandé à M. Snoussi de lancer ce projet, de façon exceptionnelle, à partir de la saison prochaine, avant adoption définitive au titre de la saison sportive 2023/2024.


Au début de cette réunion, les participants ont récité la Fatiha à la mémoire de feu Reda Saqi, joueur de l’Étoile Jeunesse de Casablanca, décédé dimanche dernier lors du match qui avait opposé son équipe à l’équipe de Hassania Benslimane.

( Avec MAP )